Vous êtes ici

Stoppons le projet de loi 32: Défendons les droits des travailleuses et travailleurs en Alberta

Le projet de loi 32 est une attaque contre les droits des travailleuses et travailleurs

Le gouvernement de Jason Kenney a déposé un projet de loi qui, entre autres choses, limite sévèrement les droits de négociation et de piquetage des syndicats et vise à réduire le financement de nos campagnes publiques. C’est une attaque contre l'objectif fondamental des syndicats : défendre les droits des travailleuses et travailleurs.

Contexte du projet de loi 32

De quoi s’agit-il?

Le projet de loi 32 est un nouveau projet de loi déposé par le premier ministre Jason Kenney le 6 juillet qui introduit des changements radicaux dans la législation du travail et les droits en milieu de travail en Alberta. C’est une attaque contre les droits des travailleuses et travailleurs qui renforce les pouvoirs des employeurs et du gouvernement.

Comment le projet de loi 32 affecte-t-il mon lieu de travail?

Voici un résumé de certains des changements les plus radicaux proposés dans le projet de loi 32:

  • imposer aux sections locales des obligations de faire des rapports financiers qui prennent beaucoup de temps,
  • rendre facultative la cotisation syndicale pour la défense des intérêts de base* des syndicats de base (selon la définition du gouvernement de Kenney)
  • réduire les droits de faire du piquetage secondaire,
  • limiter le pouvoir discrétionnaire des arbitres,
  • abaisser l'âge légal du travail à 13 ans.

Où ailleurs ces lois ont-elles été mises en œuvre?

La plupart des modifications proposées dans le projet de loi 32 sont sans précédent au Canada. Elles sont plus courantes dans les États du sud des États-Unis où elles ont eu pour effet de réduire les taux de syndicalisation et de maintenir les salaires artificiellement bas.

Pourquoi maintenant?

Les plans de relance économique de Jason Kenney sont en train d'échouer. L'Alberta a perdu 50 000 emplois depuis son élection. Les travailleuses et travailleurs ont vivement critiqué la privatisation et les réductions d'impôts de Jason Kenney, et maintenant il s'apprête à nous réduire au silence. La pandémie cet été lui a également donné l'occasion d'agir rapidement alors que d'autres nouvelles font les manchettes et que les travailleuses et travailleurs sont préoccupés par des questions de santé et de finances.

Téléchargez cette fiche d'information.

Ripostez!

Écrivez à votre député provincial de l'Alberta et dites-lui que vous vous opposez à une législation du travail à l'américaine.

Partagez ce message dans vos réseaux

Fiche d'information

Jason Kenney importe les pires lois républicaines sur le travail

Depuis que Jason Kenney est au pouvoir

Stoppons le projet de loi 32. Stoppons Jason Kenney