Toutes les nouvelles

Les chauffeuses et chauffeurs d’autobus scolaires et les mécaniciens de l’entreprise First Student de la région de Cornwall votent à 95 % en faveur de la ratification d’un nouveau contrat de travail

TORONTO – Les membres d’Unifor qui travaillent pour l’entreprise First Student Inc., qui offre des services de transport scolaire aux écoles de langues anglaise et française de Cornwall et d’Embrun, en Ontario, ont voté à 95 % en faveur de la ratification d’une nouvelle convention collective.

Les travailleuses et travailleurs des télécommunications se mobilisent pour mettre fin à l’externalisation à Bell Canada

KINGSTON— Les travailleuses et travailleurs des télécommunications de Bell Canada se rassembleront à Kingston, en Ontario, le mardi 5 décembre 2023, afin de dénoncer les efforts persistants de Bell qui favorisent l’érosion des emplois, notamment au moyen de pratiques telles que la délocalisation et la sous-traitance. Dans le cadre de cette mobilisation commune, les participantes et participants réclameront des emplois à temps plein, des salaires équitables et des avantages sociaux qui suivent le rythme de l’inflation.

Un financement public de 19 M$ pour l’usine de Crofton, sans le moindre résultat

CROFTON — Après l’annonce d’une quatrième réduction consécutive de la production à l’usine de papier Paper Excellence de Crofton, qui entraînera la mise à pied de plus de 100 travailleuses et travailleurs, la population locale se demande pourquoi l’usine n’a rien de concret à montrer pour les 19 millions de dollars de fonds publics reçus de la part de deux ordres de gouvernement.
La nouvelle réduction se prolongera jusqu’à la fin de février 2024.

Unifor conclut une entente de principe avec No Frills

Unifor et No Frills ont conclu une entente de principe.

« Notre comité de négociation à No Frills était déterminé à continuer sur la lancée de ce que les travailleuses et travailleurs des épiceries avaient obtenu l’été dernier avec Metro, a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. Cette entente de principe prévoit des salaires types et de nombreuses autres améliorations pour nos membres. »

Unifor et PWTransit parviennent à une entente de principe dans la vallée de Comox

COMOX—Une grève est évitée à l’entreprise Pacific Western Transportation (PWTransit) à Comox et à Campbell River, en Colombie-Britannique, car le comité de négociation de la section locale 114 d’Unifor et l’employeur sont parvenus à une entente de principe.

« Je félicite nos membres de la section locale 114 dans la vallée de Comox, qui ont négocié serré pour obtenir l’équité dans une région où le coût de la vie augmente rapidement », a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. 

Le règlement proposé par la Colombie-Britannique n’offre pas les meilleures protections aux travailleuses et travailleurs à la demande

VANCOUVER—Selon Unifor, le projet de règlement  présenté aujourd'hui par le ministre du Travail de la Colombie-Britannique, Harry Bains, offre des protections attendues depuis longtemps pour les travailleuses et travailleurs à la demande qui avaient été incorrectement classés. Toutefois, ce règlement ne leur donnera pas les pleins droits à l’emploi que toutes les Canadiennes et tous les Canadiens méritent.

Les travailleuses et travailleurs de PWT Transit déposent un préavis de grève de 72 heures

VANCOUVER – Unifor a déposé un avis de grève de 72 heures auprès de Pacific Western Transportation PWTransit, plaçant les membres de la section locale 114 en position de grève légale à compter du dimanche 19 novembre à 8 h 46.

« Notre syndicat reste déterminé à essayer de négocier un contrat qui répond aux préoccupations et aux besoins des membres, a déclaré la présidente nationale d’Unifor, Lana Payne. 

Les membres à IMP Aerospace ratifient une nouvelle convention collective

HALIFAX – Les membres de la section locale 2215 d’Unifor travaillant à IMP Aerospace à Hammonds Plains et Enfield, en Nouvelle-Écosse, ont ratifié une nouvelle convention collective, laquelle prévoit des augmentations des niveaux de salaire de base, des primes de quart et des indemnités, ainsi qu’une hausse du nombre de congés payés.

Unifor et Magna retournent à la table de négociation après le déclenchement de la grève par le syndicat

WINDSOR–Ce matin, Unifor et Magna sont retournés à la table de négociation après que l’employeur n’ait pas voulu répondre aux demandes du syndicat dans le but de conclure une entente équitable avant l’échéance pour le déclenchement de la grève fixée à 23 h 59 le 7 novembre. Les membres du syndicat de l’usine Integram de Windsor, en Ontario, ont ainsi déclenché une action de grève.

La législation anti-briseurs de grève est une grande victoire pour les travailleurs : Unifor

Ottawa-Aujourd'hui marque une victoire importante pour les travailleuses canadiennes et les travailleurs canadiens, car la nouvelle loi fédérale anti-briseurs de grève garantit le droit de grève des travailleuses et travailleurs sans la menace des employeurs d'utiliser des briseurs de grève pour prolonger inutilement les conflits de travail ou tenter d'affamer les travailleurs.

Les membres à IMP Aerospace entament une grève ce vendredi

HALIFAX – Les membres de la section locale 2215 d’Unifor à IMP Aerospace ont émis un avis de grève de 72 heures, laquelle débutera sur les sites de Hammonds Plains et d’Enfield le vendredi 10 novembre à 13 h.

« Nos membres qualifiés à IMP Aerospace font un travail important, a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. Ils veulent une convention collective qui reflète la situation économique actuelle compte tenu de la hausse du coût de la vie dans la région. »

Les membres d’Unifor à Stellantis ratifient de nouvelles conventions collectives

TORONTO – Les membres d’Unifor du secteur de l’automobile à Stellantis ont voté en faveur de la ratification de la convention collective cadre (visant l’usine de montage de Windsor, l’usine de montage de Brampton et l’usine de coulage d’Etobicoke), ainsi que les ententes visant les membres d’Unifor de l’unité du personnel de bureau, administratif et de l’ingénierie, de l’unité d’incendie et de sécurité et les unités des centres de distribution de pièces de Mississauga et de Red Deer.

Les membres de la Voie maritime du Saint-Laurent votent en faveur de nouvelles conventions collectives

Le 2 novembre 2023

MONTRÉAL - Les membres d'Unifor travaillant pour la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) ont ratifié de nouvelles conventions collectives, le groupe de l'entretien, des opérations et du personnel de bureau ayant voté à 85 % en faveur, et le groupe de superviseurs et d’ingénieurs, à 87 %. La ratification fait suite à une grève qui a interrompu le transit le long de la Voie maritime du 22 au 30 octobre 2023.

Le syndicat Unifor inquiet suite à l'annonce récente de la compagnie RYAM au Temiscaming

TÉMISCAMING, QC - Le Syndicat Unifor exprime sa vive inquiétude suite à l'annonce récente de l'embauche d'un cabinet d'experts en vue de la cession d'une partie des actifs de la compagnie RYAM au Témiscamingue.  Unifor souhaite également souligner sa frustration et sa consternation face à la manière dont cette annonce a été faite le 13 octobre dernier alors que les membres du syndicat, tout comme les officiers locaux, ont été informés de cette décision majeure via un communiqué de presse, sans qu'aucune consultation ou discussion préalable ne soit entamée.

Unifor et Stellantis concluent une entente de principe

TORONTO – Unifor a conclu une entente de principe avec Stellantis, mettant ainsi fin à la grève dans les installations canadiennes de l’entreprise.

« Je suis fière de nos membres de l’ensemble des installations de Stellantis pour leur action rapide et décisive au cours de cette grève brève et fructueuse, a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. Cette entente améliorera considérablement la qualité de vie de tous les membres d’Unifor qui travaillent à Stellantis. »

Les travailleuses et travailleurs de la Voie maritime du Saint-Laurent déclenchent la grève

Le 22 octobre 2023

MONTRÉAL - Samedi soir, peu avant minuit, les travailleuses et les travailleurs de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent ont pris la difficile décision de déclencher la grève après que les négociations n'aient pas abouti à une entente satisfaisante.

La présidente nationale d'Unifor, Lana Payne, s'est dite déçue que l'employeur n'ait pas réussi à faire bouger les choses au cours des deux derniers jours.

« Cette impasse est extrêmement regrettable, mais nos membres restent déterminés à obtenir un accord équitable. »