Hôtellerie, restauration et jeux

« Jeux en ligne » est une perspective exaltante, mais le gouvernement de l’Ontario doit marquer une pause

Posez-vous la question suivante : renonceriez-vous à des milliards de dollars qui pourraient être investis dans des hôpitaux et des écoles, à des milliers d’emplois locaux bien rémunérés et à des millions de dollars provenant des budgets municipaux en échange d’un plan visant à permettre l’ouverture d’une centaine de casinos et à transférer leurs bénéfices à l’étranger? Le gouvernement de l’Ontario risque de parier sur ce mauvais cheval s’il maintient son plan « Jeux en ligne » actuel.

Le Conseil industriel de l'hôtellerie et des jeux fait le bilan des négociations et des défis à venir

Le secteur de l'hôtellerie et des jeux d'Unifor s'est réuni virtuellement la semaine dernière pour examiner les réalisations du secteur et les défis économiques auquel il reste confronté.

« Unifor avait prévenu que le secteur de l'hôtellerie et des jeux serait le premier à être touché, qu'il serait le plus durement touché et qu'il mettrait plus de temps à se rétablir, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor, au Conseil. Malheureusement, ce que nous avions prédit s'est avéré trop juste. »

Les travailleuses et travailleurs du casino Shorelines à Peterborough se joignent à Unifor

Les travailleuses et travailleurs du casino Shorelines, à Peterborough, ont voté à une écrasante majorité en faveur de l'adhésion à Unifor, le plus grand syndicat canadien du secteur du jeu.

« Après une année très difficile, les travailleuses et travailleurs du casino veulent avoir plus de contrôle sur leurs conditions de travail, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Le fait d'être syndiqué donne aux travailleuses et travailleurs une voix importante et aide à uniformiser les règles du jeu avec leur employeur. »