WestJet doit garantir que l’acquisition de Sunwing ne nuira pas aux emplois au Canada

Main Image
Image
Avions Sunwing et Westjet
Partager

TORONTO –Transports Canada et le Bureau de la concurrence doivent tenir compte du fait que l’acquisition de Sunwing par WestJet pourrait avoir un effet profondément négatif sur les emplois au Canada, affirme Unifor, à la suite du dépôt d’un mémoire sur l’examen de l’intérêt public à Transport Canada le vendredi 22 juillet 2022.

« Unifor craint que, malgré les promesses de création d’emplois, cette acquisition n’entraîne davantage de travail en sous-traitance à plus faible salaire et avec des conditions précaires, explique Scott Doherty, adjoint exécutif au président national d’Unifor. En outre, le nombre d’emplois pourrait également diminuer. »

Le 2 mars 2022, Sunwing et Westjet ont annoncé l’acquisition de Sunwing par Westjet, sous réserve de l’approbation des autorités de réglementation.

Dans son mémoire, Unifor recommande au gouvernement canadien de bloquer l’acquisition sauf si WestJet peut garantir la création d’emplois, investir dans les travailleuses et travailleurs de la société afin d’améliorer la qualité d’emploi et l’expérience client, ainsi que respecter et accepter les conventions collectives en vigueur.

Plus tôt au cours du mois, les pilotes de Sunwing ont déposé une plainte au Conseil canadien des relations industrielles alléguant que l’employeur avait fait preuve de mauvaise foi dans une ronde de négociation récente, car l’employeur savait déjà que la société devait être vendue à WestJet.

Quelques jours après le dépôt de cette plainte, Sunwing a envoyé une lettre à l’ensemble de ses pilotes membres d’Unifor pour les aviser que la société mettrait fin à sa politique consistant à offrir l’assurance de 200 000 $ contre la perte de licence des pilotes, laquelle assure un revenu aux pilotes qui perdent leur licence de vol pour des raisons médicales.

« Nous savons que nos membres du secteur de l’aviation subissent une grande pression actuellement, explique Leslie Dias, directrice du transport aérien d’Unifor. Nous avons entendu de nombreuses histoires de cas de violence verbale et d’épuisement professionnel de la part de nos travailleuses et travailleurs de Westjet. Cette fusion entre Sunwing et Westjet doit contribuer à améliorer l’industrie, pas à empirer la situation. »

Unifor représente 16 000 membres dans le secteur de l’aviation partout au Canada, y compris près de 2 000 travailleuses et travailleurs directement touchés par l’acquisition potentielle de Sunwing par Westjet, dont 450 pilotes de Sunwing ainsi que 800 représentantes et représentants du service à la clientèle de Westjet à Calgary et Vancouver. La société compte également sous peu ajouter des représentantes et représentants à Toronto. 

Le syndicat représente également 550 membres qui travaillent pour Swissport, un sous-traitant qui effectue des travaux pour Sunwing à Vancouver et à Toronto, ainsi que 41 membres à ATS, un autre sous-traitant qui réalise des travaux pour WestJet.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et travailleuses et leurs droits. Il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Natalie Clancy, avec la directrice des communications d’Unifor, Natalie Clancy : Natalie.Clancy@unifor.org ou (416) 707-5794 (cell).

Media Contact

Natalie Clancy

Directrice des communications
Email