Les travailleuses et travailleurs ne se laisseront pas berner par le faux budget de Doug Ford lors de l’élection provinciale ontarienne

Main Image
Image
Le visage de Doug Ford sur un écran vidéo avec une famille debout devant
Partager

TORONTO - Le faux budget provincial déposé aujourd’hui par le premier ministre Doug Ford à l’Assemblée législative n’est pas à la hauteur pour les travailleuses et travailleurs qui y voient une faible base sur laquelle le parti progressiste-conservateur compte bâtir sa plateforme électorale. 

« Le soi-disant budget déposé aujourd’hui est en fait un document électoral qui ne sera jamais débattu en profondeur ni adopté par l’Assemblée législative provinciale. Ce serait une perte de temps que de même tenir compte des propositions mises de l’avant dans ce document, a affirmé Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Même si Doug Ford n’a sans doute aucune intention de réaliser les promesses énoncées dans ce budget, il doit savoir que celles-ci sont largement insuffisantes pour répondre aux besoins des travailleuses et travailleurs, ainsi que des services publics. »

Dans son soi-disant budget, Doug Ford n’a même pas abrogé le projet de loi 124, mais plutôt prévu une augmentation salariale ciblée, c’est-dire une mesure d’exclusion, pour les préposées et préposés aux services de soutien de la personne, ce qui est reçu comme une insulte majeure par les travailleuses et travailleurs des soins de santé et d’autres secteurs. 

Au cours des six derniers mois, à l’approche de l’élection, le gouvernement Ford a soudainement commencé à faire marche arrière sur les nombreuses coupes budgétaires réalisées lors des dernières années en multipliant les promesses de nouveau financement à coup de milliards de dollars. Dans son document, le gouvernement a tenu à rappeler ses investissements antérieurs importants dans le secteur automobile et la région du Cercle de feu pour faire en sorte que les minéraux essentiels requis pour la production des batteries des véhicules zéro émission soient extraits et produits au Canada.  

« Au cours des quatre dernières années, nous avons eu à composer avec les ratés du gouvernement de Doug Ford et avons souffert de ses coupes, de ses mesures de modération des salaires ainsi que de son mépris général pour les travailleuses et travailleurs, a poursuivi Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Doug Ford a laissé notre système de santé s’effriter au moment où nous en avions le plus besoin et a abandonné à leur sort les travailleuses et les travailleurs ainsi que leur famille qui peinent à joindre les deux bouts depuis les premiers jours du mandat de son gouvernement. Pourquoi devrions-nous maintenant le croire alors qu’il vient tout juste de changer son discours? »

La nouvelle vidéo du syndicat met en lumière ces échecs et à quel point Doug Ford a laissé tomber les travailleuses et travailleurs de l’Ontario. Vous pouvez regarder cette vidéo en visitant le site FordFailedUs.ca

En plus de ces activités avec un tiers en vue des élections, les membres d’Unifor ont commencé leur travail afin de convaincre les électrices et électeurs d’aller voter et lancé un plan ambitieux visant à communiquer avec plus de 40 000 travailleuses et travailleurs dans des circonscriptions ciblées dans l’ensemble de la province.
 

Media Contact

Sarah McCue

Représentante aux communications - Ontario
Email