Vous êtes ici

Les nouvelles restrictions liées à la troisième vague de COVID-19 soulignent l’urgence de vacciner tous les travailleurs et travailleuses essentiels maintenant

Une illustration rouge du virus COVID-19.
16 avr 2021 - 0:00

TORONTO – Unifor exhorte le gouvernement provincial de l’Ontario à adopter une loi sur les congés de maladie payés et à accélérer la vaccination de tous les travailleurs et travailleuses jugés essentiels en vertu des nouvelles restrictions liées à la troisième vague de COVID-19 qui s’appliquent à l’échelle de la province.

« Les travailleuses et travailleurs ont peur et demandent à la province de faire preuve de leadership, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Doug Ford a plutôt décidé de se livrer à des jeux politiques en pleine crise pendant que les travailleurs essentiels de la province attendent toujours qu’il accélère la vaccination. Nous devons tout faire pour assurer la sécurité de tous ceux et celles qui ne peuvent pas travailler de la maison, mais Doug Ford continue de fuir ses responsabilités plutôt que de prioriser les travailleuses et travailleurs. »

Unifor demande aux gouvernements provinciaux d’accélérer la vaccination de tous les travailleurs et travailleuses de première ligne qui doivent se rendre en personne au travail, afin de réduire le risque pour les travailleurs, leur famille et leur communauté. En plus de l’accès prioritaire aux vaccins, des congés payés sont aussi nécessaires si les travailleuses et travailleurs doivent recevoir leur vaccin pendant les heures de travail, comme la Saskatchewan a déjà légiféré.

« Les experts de toute la province ont demandé à maintes reprises des mesures extraordinaires à la hauteur de la gravité de la crise actuelle, a indiqué Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Pourtant, alors que nous entrons dans cette phase alarmante et sans précédent de la pandémie, le gouvernement provincial continue de demander aux travailleurs essentiels de s’exposer eux-mêmes, ainsi que leur famille, au danger. C’est inadmissible. Aucun travailleur ne devrait se voir demander de risquer sa santé et sa vie pour son travail. Nous devons protéger et vacciner tous les travailleurs et travailleuses essentiels. »

Un nouveau sondage, commandé par Unifor, révèle que la grande majorité des Ontariens sont en faveur d’une loi sur les congés de maladie payés pour les travailleuses et travailleurs. Le sondage, réalisé par la firme EKOS Research Associates Inc. du 7 au 12 avril, révèle que les Ontariens appuient la mise en place de congés de maladie payés par une marge de quatre contre un.

Unifor a d’abord écrit au premier ministre Ford en mars 2020 pour recommander l’instauration de congés de maladie payés afin d’arrêter la propagation du virus.

Le syndicat continue de demander que des congés de maladie payés universels soient intégrés au droit du travail en Ontario. Des milliers de membres ont envoyé des courriels et téléphoné à leurs députés provinciaux, aux administrations municipales, aux conseils des services de santé et au bureau du premier ministre pour exiger cette mesure de santé publique qui sauverait des vies. Visitez le site Web de la campagne sur les congés de maladie payés pour vous joindre à nous.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias ou organiser une entrevue par Skype, Zoom ou FaceTime, communiquez avec Sarah McCue, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse sarah.mccue@unifor.org ou au numéro 416-458-3307.