Vous êtes ici

Un nouveau sondage révèle que la grande majorité des Ontariens sont en faveur d’une loi sur les congés de maladie payés

Colline du Parlement à Ottawa
16 avr 2021 - 0:00

16 avril 2021

TORONTO – Un nouveau sondage, commandé par Unifor, révèle que la grande majorité des Ontariens sont en faveur d’une loi sur les congés de maladie payés pour les travailleuses et travailleurs.

« Le gouvernement doit comprendre que les travailleuses et travailleurs de l’Ontario veulent un congé de maladie payé et en ont besoin, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Il est malhonnête de la part du premier ministre Doug Ford de prétendre que la Prestation canadienne temporaire de maladie pour la relance économique du gouvernement fédéral peut remplacer une loi sur les congés de maladie payés pour les travailleuses et travailleurs, surtout lorsque seulement un travailleur à faible salaire sur dix a accès à un congé de maladie payé. »

Le sondage, réalisé par la firme EKOS Research Associates Inc. du 7 au 12 avril 2021, révèle que les Ontariens appuient la mise en place de congés de maladie payés par une marge de quatre contre un. Le soutien est le plus élevé chez les femmes et les personnes de moins de 35 ans, soit 75 % et 74 % respectivement.

Le sondage indique également que le public rejette largement l’idée qu’un congé de maladie payé imposé par la loi nuira à l’économie et entraînera des pertes d’emplois, seulement 23 % des répondants croyant qu’une loi permettant aux travailleuses et travailleurs de rester à la maison lorsqu’ils sont malades nuira aux entreprises.

Les deux tiers (68 %) des répondants sont également favorables à l’octroi d’une subvention aux petites entreprises pour les aider à couvrir les coûts des congés de maladie payés. Ce soutien transcende la partisanerie, et les majorités des quatre principaux partis de l’Ontario sont en faveur de ces subventions.

Le sondage conclut également que la question des congés de maladie payés est devenue plus urgente dans l’esprit du public puisque l’absence de tels congés est considérée comme ayant contribué à la grave propagation de la COVID-19 et de ses variants plus contagieux.

« Il est temps de mettre l’idéologie de côté et d’écouter les travailleurs, les médecins et les experts de la santé publique, a indiqué Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Le congé de maladie payé est un avantage qui a fait ses preuves en matière de santé publique et qui permet de réduire le nombre de personnes malades, d’accroître la productivité et de désengorger les hôpitaux. Le congé de maladie payé n’aurait jamais dû être éliminé, et le gouvernement conservateur de l’Ontario doit corriger cette erreur de toute urgence. »

Consultez le sondage « Attitudes du public à l’égard des congés de maladie payés en Ontario » ici.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias ou organiser une entrevue par Skype, Zoom ou FaceTime, communiquez avec Kathleen O’Keefe, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse kathleen.okeefe@unifor.org ou au numéro 416-896-3303 (cellulaire).