Vous êtes ici

Unifor s'engage à poursuivre la lutte contre la loi anti-travailleurs de Jason Kenney

29 juil 2020 - 0:00

Le 28 juillet 2020

EDMONTON—Les membres d'Unifor ont décidé de continuer à défendre leurs droits en milieu de travail après que la séance marathon de la législature ait facilité l'adoption du projet de loi 32.

« Le projet de loi 32 est une attaque flagrante contre les droits constitutionnels des travailleuses et travailleurs. Il n’est absolument pas question que nous nous y conformions, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Jason Kenny fait reculer les droits des travailleuses et travailleurs au profit de ses donateurs corporatifs les plus riches. »

Pendant que les travailleuses et travailleurs albertains dormaient la nuit dernière, le gouvernement du PCU a utilisé une rare procédure parlementaire pour forcer la fin du débat de la législature sur le projet de loi 32 et accélérer son adoption ce matin. Le projet de loi a été critiqué par les syndicats comme une tentative d'imposer des limites encore plus grandes à la voix collective des travailleuses et travailleurs tout en laissant les entreprises continuer à exercer leur influence sans entrave.

« J'ai entendu les membres d'Unifor dans toute la province, des sables bitumineux jusqu’au secteur de l'éducation à Calgary, et nous sommes unis pour défendre les droits des travailleuses et travailleurs, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur local de la région de l’Ouest d'Unifor. Le droit du travail à la Trump n'a pas sa place en Alberta. »

Unifor encourage tous les travailleurs et travailleuses, syndiqués ou non, à défendre de meilleures conditions de travail et la liberté d'expression sur afl.org/defend-worker-rights et à surveiller la page de ressources sur le projet de loi 32 pour obtenir des mises à jour sur la campagne.

Dans le cadre d'une stratégie de riposte plus large, Unifor travaille avec la Fédération du travail de l'Alberta sur une contestation juridique du projet de loi 32.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue en personne ou par Skype/Facetime, veuillez contacter le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).