Vous êtes ici

Unifor lance une action dans trois villes contre Loblaw

3 nov 2020 - 0:00

Le 3 novembre 2020

AJAX–Unifor lance une action dans trois villes contre Les Compagnies Loblaw Limitée pour soutenir les 1 400 travailleuses et travailleurs en grève aux épiceries Dominion, à Terre-Neuve.  

« Loblaw et son président Galen Weston ont envoyé le message qu'ils pensent pouvoir ignorer un petit groupe de travailleuses et travailleurs de Terre-Neuve et leur manquer de respect, c'est pourquoi aujourd'hui Unifor étend son action de piquetage secondaire pour transmettre un message clair en retour », a déclaré le président national d’Unifor, Jerry Dias.

Deux nouveaux piquets de grève secondaires aux centres de distribution de Loblaw, situés au 500 rue Bayly Est, à Ajax, en Ontario, et au 85 rue Commerce, à Moncton, au Nouveau-Brunswick, ont commencé aujourd'hui après l’interruption des négociations la semaine dernière, lorsque Loblaw a refusé d'améliorer son offre initiale, rejetée par les travailleuses et travailleurs le 22 août 2020. Les lignes de piquetage devant les 11 épiceries Dominion à Terre-Neuve se poursuivent.

« Ces travailleuses et travailleurs de première ligne se battent contre une compagnie qui engrange un milliard de dollars par an, appartenant à l'une des familles les plus riches du Canada, alors qu’ils sont payés un salaire de subsistance, a déclaré Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d'Unifor aux piqueteurs à Ajax. Les Canadiennes et Canadiens doivent demander des comptes à nos plus grandes et plus riches entreprises si elles ne sont pas prêtes à offrir un salaire décent à leurs travailleuses et travailleurs. »

Loblaw a déposé une demande d’injonction contre les travailleuses et travailleurs en grève aux lignes de piquetage secondaires à Terre-Neuve. Unifor a également déposé une poursuite contre la Force constabulaire royale de Terre-Neuve pour des actions policières visant à démanteler une ligne de piquetage secondaire à la boulangerie Weston à Mount Pearl, Terre-Neuve.

« Loblaw utilise tous les outils à sa disposition pour essayer de forcer ces travailleuses et travailleurs à abandonner leur lutte pour un salaire équitable, a déclaré la directrice de la région de l’Atlantique d'Unifor, Linda MacNeil, devant le centre de distribution de Loblaw à Moncton. Si la compagnie veut régler cette affaire, si elle veut vraiment redonner du service à ses clients à travers Terre-Neuve, alors elle doit revenir à la table des négociations avec une meilleure offre. »

Au cours d'une conférence de presse retransmise en direct d'Ajax, de Moncton et de Saint-Jean sur fb.com/UniforCanada, Carolyn Wrice, présidente de la section locale 597 d'Unifor, a remercié les piqueteurs d'être restés solidaires des travailleuses et travailleurs en grève.

« Les gens de tout le pays doivent savoir que quelque chose ne va pas lorsque des gens travaillent à plein temps pour Loblaw mais n'ont pas les moyens d'acheter les produits d'épicerie qu'ils stockent », a déclaré Mme Wrice.

Unifor demande que la compagnie retourne à la table des négociations avec le nouveau médiateur provincial Wayne Fowler.  

« Loblaw est peut-être la plus grande entreprise de détail du pays, mais Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé. Cette compagnie doit comprendre qu'il s'agit de négociations et non de dictats », a déclaré M. Dias.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour planifier une entrevue en personne ou via Zoom, Skype ou Facetime, contactez la représentante aux communications d’Unifor, Kathleen O’Keefe, à kathleen.okeefe@unifor.org ou au 416-896-3303 (cell).