Vous êtes ici

Unifor fait preuve d'un optimisme prudent concernant le plan fédéral en matière de carboneutralité

19 nov 2020 - 0:00

Le 19 novembre 2020

TORONTO—Le nouveau projet de loi du gouvernement fédéral visant à atteindre des émissions de gaz à effet de serre (GES) nettes zéro d'ici 2050 est un pas dans la bonne direction, déclare Unifor.

« Le Canada peut à la fois respecter ses obligations internationales en matière de changement climatique et créer de bons emplois, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les travailleurs doivent être impliqués dans les décisions concernant nos emplois et nos communautés. Rien sur nous sans nous. »

Le projet de loi C-12, la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité, définit une stratégie ambitieuse pour plafonner les émissions de gaz à effet de serre. Alors que le ministre de l'Environnement Jonathan Wilkinson fixera des objectifs de réduction précis dans les mois à venir, le projet de loi vise à dépasser les normes de l’Accord de Paris sur le climat. Le projet de loi d'aujourd'hui établit également des mécanismes de dépôt de rapports et de contrôles indépendants sur les progrès du gouvernement fédéral.

Unifor salue les mesures de responsabilisation comme un engagement à être sensible aux défis uniques de chaque secteur économique, et souligne que les travailleuses et travailleurs doivent continuer à être un partenaire dans les discussions.

« Le plan climatique du Canada ne fonctionnera pas s'il est gravé dans le marbre. Il devrait plutôt évoluer et prêter attention aux domaines qui pourraient nécessiter des ressources supplémentaires, a déclaré M. Dias. Un avenir vert ne consiste pas à faire moins, mais à faire mieux. De bons emplois dans chaque région contribueront à déterminer le succès de nos plans en matière de climat. »

« Il ne fait aucun doute que le projet de loi C-12 met le Canada sur la bonne voie », a conclu M. Dias.

L'engagement d'Unifor en faveur de l'économie verte émergente est visible dans les nouvelles conventions collectives du secteur de l’automobile. Les investissements publics et privés contribueront à la production de véhicules à faibles émissions avec de bons emplois au Canada.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias ou planifier une entrevue par Skype, Zoom ou FaceTime, veuillez contacter le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).