Vous êtes ici

Unifor et la Federated Co-operatives Limited retournent à la table de négociation

30 Jan 2020 - 0:00

REGINA—Unifor et la FCL vont retourner à la table de négociation le vendredi 31 janvier, suite à l'offre du syndicat de lever tous les obstacles à la raffinerie pour reprendre les négociations. 

Hier à 17 heures, Unifor a accepté de se conformer à l'injonction concernant la ligne de piquetage à la raffinerie Co-op si la Federated Co-operatives Limited retourne à la table de négociation de bonne foi. La compagnie a répondu et a accepté ces conditions.

« Unifor a toujours été profondément déterminé à négocier un contrat équitable pour les travailleurs de la raffinerie, mais c'est le premier geste que nous avons vu qui suggère que FCL est intéressée à conclure une entente, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. S'il s'avère que la FCL n'est toujours pas disposée à s'engager dans des négociations de bonne foi, la demande du syndicat au premier ministre Moe d'intervenir reste valable. Nous avons besoin que le gouvernement provincial soutienne les travailleuses et travailleurs de la Saskatchewan. »

Les négociations doivent commencer à 9 heures à Regina.

Par respect pour le processus de négociation collective, aucune autre information ne sera divulguée tant qu'un accord de principe n'aura pas été conclu ou que les pourparlers n'auront pas été interrompus.

Près de 800 membres hautement qualifiés de la section locale 594 d'Unifor sont toujours en lock-out à la raffinerie Co-op, qui continue à compter sur des briseurs de grève et des cadres non qualifiés pour faire fonctionner la raffinerie.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Hamid Osman, au (647) 448-2823 ou à Hamid.Osman@unifor.org.