Vous êtes ici

Search

RESET

Rapport sur les négociations de la section locale 698

Document

Lettre au Premier ministre Objet : Crise Du Personnel Dans Le Secteur Des Soins De Longue Durée

Le 15 octobre 2020 

L’honorable Doug Ford, bureau du premier ministre              Envoyée par courriel: premier@ontario.ca

Édifice de l’Assemblée législative, Queen’s Park

Toronto (Ontario) M7A 1A1

OBJET: CRISE DU PERSONNEL DANS LE SECTEUR DES SOINS DE LONGUE DURÉE

Monsieur le premier ministre,

Je vous écris une fois de plus, pour faire suite à ma lettre du 4 septembre 2020 concernant la crise du personnel des soins de longue durée et la tragédie en cours alors que les cas de COVID-19 continuent d'augmenter.

Nous vous remercions d'avoir organisé la rencontre de notre équipe avec le ministre Fullerton le 2 octobre dernier. Malheureusement, la réunion a eu lieu littéralement quelques heures après que le gouvernement ait fait des annonces pour le secteur, annulant ainsi toute possibilité de contribution ou de consultation sur les solutions requises pour le secteur.

Lors de la réunion du 2 octobre, Unifor a évoqué le conflit qui oppose actuellement les syndicats et les employeurs à but lucratif. Les employeurs à but lucratif font valoir qu'ils n'ont pas la responsabilité de maintenir un plan d'équité salariale conclu en 1994 et achevé en 2005.

L'équité salariale par méthode de comparaison a permis à ces travailleuses et travailleurs de comparer leurs salaires avec des postes de valeur similaire dans des entreprises externes qui avaient déjà atteint l'équité salariale. Dans le cas du plan de 1994, ces postes similaires se trouvaient dans des foyers municipaux pour personnes âgées.

Aujourd'hui, l'écart entre le salaire des travailleuses et travailleurs des maisons de retraite et celui des travailleuses et travailleurs des foyers municipaux s'est considérablement creusé.

La semaine dernière, nous avons été déçus que les employeurs aient été soutenus par le procureur général en tant qu'intervenant devant la Cour d'appel de l'Ontario. L'octroi de l'équité salariale à ces travailleuses et travailleurs, pour la plupart des femmes, contribuerait grandement à stabiliser la main-d'œuvre dans le secteur des soins de longue durée, notamment en remédiant à la pénurie actuelle de préposés aux services de soutien à la personne.

Bien qu'Unifor apprécie les améliorations salariales temporaires annoncées pour les préposés aux services de soutien à la personne, nous pensons que la décision est de courte vue et sera inefficace.

Tous les travailleurs et travailleuses en soins de longue durée, et en fait de nombreux travailleurs dans d'autres secteurs à haut risque, auraient dû être inclus, comme ils l'étaient dans le versement de la prime de pandémie qui a pris fin en août. Le secteur des SLD a besoin de solutions permanentes pour faire face à la crise pré-pandémique.

Le 28 octobre, le projet de loi 13, Loi sur le temps alloué aux soins, passera en deuxième lecture à l'Assemblée législative de l'Ontario. Le projet de loi garantirait une moyenne quotidienne minimale de 4 heures de soins pratiques par résident dans chaque foyer de soins de longue durée de la province.

Ce projet de loi est conforme aux recommandations de nombreux experts, dont votre groupe consultatif qui a étudié la grave pénurie de personnel dans les foyers de soins de longue durée et a publié son rapport le 30 juillet 2020. Nous vous demandons instamment de soutenir le projet de loi 13 et de veiller à ce que les travailleuses et travailleurs des établissements de soins de longue durée aient réellement le temps de s'occuper des patients.

Notre syndicat reste déterminé à se réunir et à discuter plus avant de ces questions. J'attends avec impatience votre réponse.

Sincèrement,

JERRY DIAS

PRÉSIDENT NATIONAL

Document

Nouvelles

Demande D’aide Financière – Section Locale 597, Épiceries Dominion (Terre-Neuve)

Le 25 septembre 2020

Aux: Présidentes et présidents et secrétaires archivistes des sections locales

DEMANDE D’AIDE FINANCIÈRE – SECTION LOCALE 597, ÉPICERIES DOMINION (TERRE-NEUVE)

Bonjour,

Comme vous l'avez vu, c’est avec courage que 1 400 travailleuses et travailleurs d'épicerie de la province de Terre-Neuve-et-Labrador ont déclenché une grève le 22 août 2020.

Ils se sont attaqués à l'une des familles les plus riches du Canada, les Weston, qui possèdent la chaîne de supermarchés Loblaw dans tout le Canada. L'entreprise a éliminé la prime de pandémie des travailleuses et travailleurs de première ligne qui ont risqué leur propre santé et leur sécurité pendant la pandémie.

Les enjeux du litige sont l'érosion des salaires décents et des emplois à temps plein. Plus de 80 % des employées et employés des épiceries Dominion travaillent à temps partiel. Ce conflit porte sur ce pour quoi nous nous battons tous les jours : un travail décent pour tout le monde.

Ces travailleuses et travailleurs méritent tout notre soutien et notre solidarité. Veuillez leur apporter une aide financière aussi importante que possible. Merci aux sections locales d'Unifor qui ont déjà envoyé leur soutien financier. C'est très apprécié.

Vous pouvez vous informer sur ce conflit sur notre site Web ou suivre leur histoire sur notre page Facebook. Vous pouvez également exprimer votre appui en prenant des photos et en envoyant des messages de solidarité par le biais des médias sociaux en utilisant les mots-clic #salaireequitabletoujours #grevedominion.

Les chèques devraient être faits à l’ordre de la section locale 597 d’Unifor et envoyés à:

Carolyn Wrice, présidente

Section locale 597 d’Unifor

301 – 55 rue Bond, C.P. 922, Station C

Saint-Jean, TNL A1C 5L7

Votre appui et votre solidarité sont grandement appréciés.

En toute solidarité,

JERRY DIAS

Président national

Document

Nouvelles

Pages