Vous êtes ici

La dignité pour les résidents. Le respect pour les prestataires de soins de longue durée.

Demandez au gouvernement de la Nouvelle-Écosse d’annuler les compressions dans les soins de longue durée

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PÉTITION.

Nos aînés qui vivent dans des centres de soins de longue durée voient leur niveau de soins diminuer.

Les prestataires de soins de longue durée se font demander d’en faire toujours plus en moins de temps, bien que leurs salaires stagnent. Des travailleurs sont mis à pied, la qualité de la nourriture se détériore, et les services sont réduits.

Ce ne sont pas les soins auxquels nous nous attendons pour nos aînés. Compte tenu du vieillissement de la population et de l’augmentation de la demande de soins, il est irresponsable de la part d’un gouvernement provincial d’effectuer des compressions dans les soins de santé et les soins de longue durée.

Fiche d’information sur les compressions budgétaires dans les soins de longue durée en Nouvelle-Écosse

Mises à jours

Le gouvernement de la N.-É. crée des bourses pour la formation des préposés aux soins continus

9/25/2019 -

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a consacré 460 000 dollars pour le financement de bourses d'études à ceux qui s'inscrivent à un programme de formation de préposés aux soins continus dans le but de stimuler le recrutement. Le Groupe d'experts sur les soins de longue durée nommé par le gouvernement a recommandé un financement accru pour la formation dans le cadre de son rapport présenté en janvier.

« Cette annonce est la bienvenue et nous espérons qu'elle se traduira par la formation d’un plus grand nombre de préposés aux soins continus, ce qui allégera la charge de travail dans le secteur surchargé des soins de longue durée de la province, a déclaré Linda MacNeil, directrice régionale de l'Atlantique. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour remédier aux pénuries de personnel et aux pressions liées aux besoins plus aigus en matière de santé et aux besoins de plus en plus complexes en santé mentale. »

Les membres d’Unifor en Nouvelle-Écosse ont présenté un rapport complet au Groupe d'experts à la fin de 2018 avec des recommandations visant à régler le problème de la détérioration des conditions de travail, à offrir davantage de possibilités de formation pour les nouveaux employés et le personnel en place, et en vue d’investir dans les soins de longue durée afin de répondre aux besoins actuels. Lisez la version complète du mémoire ici.

Les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée espéraient que des mesures seraient prises rapidement après la publication de l'examen du Groupe d'experts, mais les membres d'Unifor signalent que les conditions demeurent les mêmes dans plusieurs établissements de soins de longue durée.

« On s'attend toujours à ce que nous fassions plus avec moins, nous continuons à nous battre pour réserver des congés en raison du manque de personnel, et nous travaillons constamment à court de personnel en raison de problèmes de recrutement et de rétention, a déclaré Linda MacLeod, présidente de la section locale 4620 d'Unifor. Les travailleuses et travailleurs ont tiré la sonnette d'alarme parce que nous regardons cela depuis de nombreuses années et que nous savons que les gens sont épuisés. Il faut prendre soin de nous pour que nous puissions offrir de bons soins à nos résidents. »

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a réduit les budgets des soins de longue durée dans deux budgets consécutifs en 2015 et 2016, et n'a réinsufflé qu'une partie du financement initial à la suite de la forte opposition d’Unifor, d'autres syndicats, des employeurs et des familles dans le budget 2017.

« Nous espérons que le premier ministre McNeil comprend l'ampleur du problème et que ce pas en avant est l'un des nombreux pas qui ont été faits pour investir dans la dignité des résidents et dans le bien-être des travailleuses et travailleurs des soins de longue durée », a déclaré Linda MacNeil.

Lisez la release aux médias ici.

Nos membres parlent au ministre de la Santé de la Nouvelle-Écosse des répercussions des compressions dans les soins de longue durée

3/8/2017 -

Des dirigeants d’Unifor travaillant dans le secteur des soins de longue durée en Nouvelle-Écosse ont fait connaître au ministre de la Santé les répercussions des compressions budgétaires sur la qualité des soins aux personnes âgées depuis deux ans.

Les travailleurs de la santé ont fait preuve d’audace et de sincérité lorsqu’ils ont rencontré le ministre Leo Glavine le 28 février. Montrant la force de notre syndicat, nos membres n’ont pas eu peur d’expliquer les effets dévastateurs de la réduction du financement sur les niveaux de dotation, les soins aux patients et les budgets alimentaires. Ils lui ont passé tout un savon!

« C’est tellement injuste pour nos aînés et c’est ridicule que le gouvernement affirme que les compressions n’ont aucune incidence sur les soins, a affirmé Linda MacLeod, présidente de la section locale 4620. Je travaille dans le domaine des soins de longue durée depuis 27 ans et je peux vous dire que nos patients arrivent maintenant en ambulance, alors qu’ils étaient en bien meilleure santé dans le passé. Les besoins en soins augmentent, mais nous manquons toujours de personnel et nous devons faire une journée de 12 heures en 8 heures. »

Lana Payne, directrice de la région de l’Atlantique, a été ferme lorsqu’elle a décrit au ministre et à ses hauts fonctionnaires, dont la sous-ministre et les responsables des soins continus et des relations du travail, ce qu’il faudrait faire pour résorber la crise.

« Nous souhaitons que les compressions soient annulées et nous voulons des investissements dans les soins de longue durée qui offrent de la dignité aux résidents et aux personnes âgées ainsi que du respect aux prestataires de soins », a indiqué Mme Payne.

Unifor a diffusé des annonces à la grandeur de la province et sur les médias sociaux pour demander au gouvernement d’annuler les compressions. De plus, ses membres rencontrent des députés dans toute la Nouvelle-Écosse. Unifor encourage les résidents à signer la pétition en ligne qui s’adresse au premier ministre Stephen McNeil et à appeler leurs députés.