Unifor s’oppose à la privatisation des soins de santé au Manitoba

Main Image
Image
Un travailleur de la santé en EPI complet.
Partager

WINNIPEG – Unifor se battra en faveur de soins de santé publics après que la première ministre conservatrice Heather Stefanson ait promis une hausse de la prestation de services privés dans le discours du Trône.

« La privatisation suppose de procéder à des coupes et de prioriser les bénéfices plutôt que d’offrir des soins appropriés, a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. Les soins de santé privés sont peut-être populaires parmi la classe des donateurs de l’élite du Parti conservateur, mais ils sont un échec pour les travailleuses et travailleurs. »

Lors d’entrevues avec les médias, la première ministre Stefanson a laissé entendre que les soins de santé publics sont « idéologiques ». Sur ce point, Unifor est d’accord.

« Les soins de santé publics au Canada sont fondés sur l’idéologie selon laquelle nous méritons tous et toutes des soins de première qualité, peu importe qui nous sommes, a indiqué Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d’Unifor. Les soins de santé publics représentent un remarquable accomplissement et devraient être renforcés chaque fois que l’occasion se présente, et non pas affaiblis par des modèles "mixtes" qui transforment les fonds publics en bénéfices privés. »

Le discours du Trône laissait entendre que le financement de la santé prévu dans le budget se limiterait aux hôpitaux et aux infrastructures, évitant ainsi la situation désespérée des centres de santé communautaires, qui ne disposent pas de suffisamment de ressources pour payer des salaires décents. Les membres de la section locale 468 d’Unifor travaillant à l’Association pour l’intégration communautaire de Winnipeg ont récemment voté contre la dernière offre de l’employeur.

Le gouvernement a également promis qu’il rendrait l’électricité abordable et assurerait la sécurité financière de Manitoba Hydro. En réalité, le gouvernement Stefanson a forcé Manitoba Hydro à rembourser inutilement sa dette plus rapidement que nécessaire et obligé la population manitobaine à payer des tarifs plus élevés, affirme Unifor.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et travailleuses et leurs droits. Il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias ou organiser une entrevue par Skype, Zoom ou FaceTime, communiquez avec Kathleen O’Keefe, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse @email ou au numéro 416‑896-3303 (cellulaire).

Media Contact

Kathleen O'Keefe

Représentante aux communications
Email