Unifor lance un appel à l’arrêt immédiat de la violence en Israël et à Gaza pour éviter une catastrophe humanitaire

Main Image
Image
Unifor logo
Partager

Se joignant à la communauté internationale, Unifor exprime sa profonde tristesse devant l’augmentation des pertes de vie en Israël et à Gaza et demande instamment la fin de la violence. À ce jour, des milliers de personnes ont été tuées, dont un nombre croissant d’enfants, et les blessés se comptent par milliers.

Nous condamnons vivement les attaques perpétrées récemment contre des civils israéliens et la prise d’otages par le Hamas pour obtenir des gains politiques, mais les représailles contre la population civile palestinienne ne sont pas une solution et doivent cesser immédiatement. Une crise humanitaire est en train de se développer alors que des civils innocents n’ont plus accès à des vivres, à de l’eau, à des médicaments, à des approvisionnements et à l’électricité. Des centaines de milliers de Palestiniens de Gaza ont déjà été déplacés de force de leurs foyers.

Les événements récents alimentent et aggravent les divisions non seulement dans la région, mais dans le monde entier, et nous craignons que ces divisions ne fassent qu’exacerber la haine, l’intolérance, la discrimination et la violence.

Il y a longtemps qu’Unifor appuie la négociation d’un accord de paix permanent avec la Palestine et le droit à l’autodétermination et qu’il demande au gouvernement d’Israël de mettre fin à l’occupation des territoires palestiniens et aux violations du droit international. En l’absence d’un processus de négociation, nous craignons qu’il soit impossible de mettre un terme au cycle de violence qui empoisonne depuis des décennies les relations entre les deux parties. Les Israéliens comme les Palestiniens ont le droit de vivre dans la paix, la liberté et la dignité.

Les travailleuses et les travailleurs font les frais de toutes les guerres. Unifor continuera à dénoncer la violence sous toutes ses formes et à demander que les lois internationales et les droits de la personne soient respectés et défendus. Nous lançons un appel au Canada et aux alliés de la communauté internationale afin qu’ils prennent les mesures nécessaires pour faire de la paix une réalité. Notre syndicat continuera de croire en un monde fondé sur la paix et la solidarité pour tous les travailleurs et travailleuses, au pays et ailleurs dans le monde.