Unifor joue un rôle clé au Forum social mondial 2022

Main Image
Image
Des travailleurs de GM à Silao portent un drapeau d’Unifor lors de leur manifestation à l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs
Partager

Unifor occupe une place importante au Forum social mondial présenté cette année dans la ville de Mexico où le syndicat est actif depuis plusieurs années en collaborant de façon solidaire avec les syndicats indépendants dans le but d’améliorer les droits des travailleuses et travailleurs.

“Mexican workers and their democratic unions do not stand alone. Canadian workers stand with you. We will struggle together, support each other through hard times and celebrate together when we win justice,” Unifor Western Regional Director Gavin McGarrigle sai« Les travailleuses mexicaines et travailleurs mexicains ainsi que leurs syndicats démocratiques ne sont pas seuls. Les travailleuses canadiennes et les travailleurs canadiens sont à leurs côtés. Nous luttons ensemble, nous nous appuyons mutuellement dans les épreuves et nous célébrons ensemble nos victoires lorsque nous obtenons justice. », a mentionné Gavin McGarrigle directeur de la région de l’Ouest d’Unifor, dans le cadre de son allocution devant des milliers de militantes et de militants réunis à Mexico à l’occasion des célébrations de la Journée internationale des travailleuses et travailleurs en lever de rideau du forum.d in a speech to tens of thousands of activists at the May Day celebrations in Mexico City that opened the forum.

Image
Image
Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest s’adresse aux participants lors du rassemblement de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs à Mexico

Gavin McGarrigle participe au Forum social mondial en compagnie de Mohamad Alsadi, directeur du Service des relations internationales, ainsi que de trois membres du projet d’Unifor et du CILAS pour l’amélioration des droits des travailleuses mexicaines et des travailleurs mexicains financé par le gouvernement, notamment Fred Wilson, président du Comité consultatif international du projet.

Dans le cadre du Forum social mondial, Unifor a présenté un résumé de son travail de collaboration novateur avec le CILAS et d’autres syndicats indépendants du Mexique en mettant en particulier l’accent sur l’importance de la liberté d’association pour les syndicats partout dans le monde.

Alejandra Morales, secrétaire générale de SINTTIA, le syndicat qui représente les travailleuses et les travailleurs de l’usine de GM à Silao, a parlé de la victoire historique de son organisation sur un syndicat dirigé par l’entreprise ainsi que du rôle joué par Unifor dans cette réussite. Les membres du SINTTIA ont manifesté dans la ville de Silao à l’occasion de la Journée international des travailleuses et travailleurs avec le drapeau d’Unifor flottant en tête de la délégation en guise remerciement pour notre solidarité continue. 

Unifor participera également au Conseil international du Forum social mondial.

« Il s’agit d’une semaine très chargée, mais très stimulante, a expliqué Mohamad Alsadi. Le Forum social mondial donne la parole à des gens qui seraient traditionnellement exclus des discussions entre les plus riches et les plus puissants de notre monde. Il s’agit également d’une occasion de parler de ce que nous pouvons faire pour créer un avenir différent et entretenir l’espoir d’un monde meilleur. »

Le Forum social mondial est une rencontre annuelle regroupant des sociétés civiles, des organismes de défense des droits de la personne ainsi que des organisations syndicales et environnementales qui a eu lieu pour la première fois à Porto Alegre, au Brazil en 2001. Les thèmes abordés lors de cette semaine sont les changements climatiques, la guerre et la paix, la démocratie, la justice sociale et économique, l’égalité des genres et la lutte contre le racisme.

Les représentants d’Unifor ont également participé à des réunions du projet d’action pour les droits des travailleuses mexicaines et des travailleurs mexicains afin d’en savoir plus à propos de ce qui a été fait au cours des 6 derniers mois et des plans pour la suite. Ils ont également rencontré d’autres syndicats indépendants, notamment le syndicat national Telefonista, le syndicat des travailleuses et travailleurs du secteur de l’électricité (SME), le syndicat de travailleuses et travailleurs du secteur pétrolier (UNTYPP) et le syndicat des travailleuses et travailleurs de l’éducation (STUNAM).

Le groupe rencontrera également Jose Bazan, attaché en chef du travail à l’ambassade canadienne à Mexico afin de lui fournir une mise à jour sur les progrès réalisés dans le projet mené par Unifor et le CILAS.

Image
Mohamad Alsadi, directeur du Service des relations internationales et Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest rencontrent des travailleuses mexicaines et des travailleurs mexicains cette semaine