Unifor condamne le détournement par le premier ministre Ford de fonds de la CSPAAT destinés aux travailleuses et travailleurs blessés

Main Image
Image
Doug Ford
Partager

TORONTO – Le projet du premier ministre Ford d’utiliser des fonds de la CSPAAT destinés aux travailleuses et travailleurs blessés pour envoyer des chèques aux propriétaires d’entreprises de la province constitue un détournement de fonds.

« Il est honteux d’effectuer des versements aux employeurs alors que tant de travailleuses et travailleurs blessés et de victimes de maladies professionnelles et leurs familles voient toujours leurs demandes rejetées ou ont fait l’objet de réductions de prestations, a déclaré Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Ce versement constitue un détournement de l’argent dont les travailleuses et travailleurs ont désespérément besoin, et ressemble à une tentative de gagner des appuis à quelques mois des élections provinciales. »

L’évaluation par les provinces d’un excédent futur est basée sur une fiction actuarielle qui suppose que des niveaux de prestations faibles seront versés à l’avenir.

Le ministre du Travail, Monte McNaughton, a annoncé le plan du gouvernement Ford de restituer 1,5 milliard de dollars en contributions au fonds qui finance les prestations destinées aux travailleuses et travailleurs blessés au travail. Il s’agit de la première remise annoncée après les modifications législatives d’octobre 2021 concernant la manière et le calendrier selon lesquels la CSPAAT peut accorder des remises.

« Il s’agit d’un détournement choquant des prestations auxquelles les travailleuses et travailleurs et leurs familles ont droit. Ces fonds n’auraient jamais dû être utilisés pour gonfler les bilans des entreprises », a poursuivi N. Rizvi.

Ces remises sont proches du revenu annuel total de la CSPAAT, qui perçoit environ 3,1 milliards de dollars par année en primes versées par les employeurs et 1,7 milliard de dollars en revenus de placement.

Unifor surveillera également les bénéficiaires des versements. Bien que le gouvernement ait déclaré que les entreprises ayant un dossier de sécurité récent sans tache auront droit au remboursement, cette pratique pourrait récompenser les employeurs n’ayant pas de bonnes pratiques de santé et de sécurité en première ligne, où les revendications ont été étouffées en milieu de travail.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et travailleuses et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue en personne, par téléphone ou sur Facetime ou pour plus de renseignements, veuillez contacter la représentante nationale aux communications d’Unifor, Sarah McCue, à l’adresse @email ou au 416-458-3307 (cell).

 

Media Contact

Sarah McCue

Représentante aux communications - Ontario
Email