Unifor célèbre la fin de la politique discriminatoire sur le don de sang à la SCS et demande son élimination complète à Héma-Québec.

Main Image
Image
Parade de la fierté d'Halifax
Partager

Toronto - Santé Canada a annoncé qu’il approuvait l’adoption par la Société canadienne du sang (SCS) de questions de sélection fondées sur le comportement pour les dons de sang, mettant ainsi fin à la politique discriminatoire homophobe sur le don de sang. 

« Cette annonce est une véritable victoire pour les travailleurs et les militants, ainsi que pour la sécurité de l’approvisionnement en dons de sang et de tissus au Canada. Ces nouvelles politiques reflèteront désormais la science, et non des hypothèses dépassées et discriminatoires », a déclaré Lana Payne, secrétaire-trésorière nationale d’Unifor.

L’annonce d’aujourd’hui ne prévoyait pas de date pour le même changement de réglementation pour Héma-Québec.

Les militants plaident depuis longtemps pour la fin de cette politique vieille de deux décennies, qui était discriminatoire à l’égard des hommes bi spirituels, gais, bisexuels et homosexuels, des femmes trans et des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

« Bien que ce changement nous rapproche de la fin de l’interdiction, nous encourageons Héma-Québec à passer enfin à un sondage basé sur le comportement pour tous les donneurs potentiels », a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. 

Unifor s’est investi, avec des générations de militantes et de militants, dans une campagne visant à demander à la Société canadienne du sang (SCS) et à Héma-Québec de mettre fin à la politique discriminatoire à l’égard des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et des femmes transgenres. Le syndicat affirme que la SCS et Héma-Québec devraient poser les mêmes questions à tous les donneurs, et que ces questions devraient être fondées sur des comportements sexuels spécifiques à haut risque, et non sur la personne que vous aimez ou sur votre identité sexuelle.

Les membres d’Unifor ont voté pour que soit adoptée une campagne visant à mettre fin à l’interdiction de donner du sang lors du Conseil canadien du syndicat en août 2017. Depuis lors, le syndicat a recueilli des milliers de signatures et sensibilisé les membres de tout le pays à la politique discriminatoire sur le don de sang.
 

Media Contact

Sarah McCue

Représentante aux communications - Ontario
Email

Marie-Andrée L’heureux

Représentante aux communications - Québec
Email