Un bon début pour les travailleuses et travailleurs temporaires, mais d’autres mesures sont nécessaires

Main Image
Image
Un travailleur d’entrepôt pousse un chariot.
Partager

TORONTO – Les mesures prises par le gouvernement de l'Ontario pour protéger les travailleuses et travailleurs temporaires et réglementer les agences de placement temporaire sans scrupules sont un bon début, mais d'autres mesures sont nécessaires pour améliorer la santé et la sécurité de ces travailleuses et travailleurs, affirme Unifor.

« Ces agences sans scrupules ont porté préjudice aux communautés en exploitant les travailleuses et travailleurs les plus vulnérables, notamment les travailleuses et travailleurs racialisés, les femmes, les nouveaux arrivants et les travailleuses et travailleurs migrants », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

« Nous félicitons le gouvernement d'avoir écouté les défenseurs des droits et les membres de la communauté et d'avoir adopté ces changements. »

Unifor soutient depuis longtemps la réglementation de l'industrie des agences de placement temporaire, y compris en déposant un mémoire en janvier dernier aux consultations de la province sur les agences de placement temporaire, demandant une amélioration des mesures de santé et de sécurité et d'autres protections pour les travailleuses et travailleurs temporaires.

La directrice de la région de l’Ontario d'Unifor, Naureen Rizvi, a demandé que des mesures plus strictes soient prises pour protéger la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs temporaires.

« Nous exhortons la province à prendre d'autres mesures pour soutenir et protéger la santé et la sécurité de tous les travailleurs et travailleuses des agences de placement temporaire, en particulier ceux qui continuent à travailler dans des lieux de travail dangereux », a déclaré Naureen Rizvi.

Notant que cinq travailleurs temporaires sont morts dans la boulangerie industrielle Fiera Foods, Naureen Rizvi a demandé que l'article 83.4 de la Loi sur la sécurité professionnelle et l'assurance contre les accidents du travail soit promulgué afin que les lieux où les gens travaillent réellement soient tenus responsables de leur santé et de leur sécurité.

« À l'heure actuelle, en raison de lacunes législatives, les employeurs sont en mesure de contourner leur responsabilité lorsque des travailleuses et travailleurs se trouvant dans des lieux de travail dangereux sont blessés ou même tués au travail », a déclaré Naureen Rizvi.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada et représente 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à créer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Des informations sur la réponse du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres, sont disponibles sur le site suivant unifor.org/covid19.

Pour organiser une entrevue en personne ou sur Skype ou FaceTime, veuillez communiquer avec le représentant aux communications d’Unifor, Stuart Laidlaw, à @email ou au 647-385-4054 (cell).

Media Contact

Stuart Laidlaw

Représentant national aux communications
Email