Revera va supprimer des emplois dans les soins de longue durée au foyer Hallowell House pendant la pandémie

Partager
Main Image
Image
Hallowell House long-term care workers hold information picket

Le 26 août 2021

PICTON —Revera prévoit de supprimer des emplois dans le secteur des soins de longue durée au foyer Hallowell House à Picton, en Ontario, en plein cœur de la quatrième vague de la COVID-19.

« Il est clair que Revera n'a rien appris durant cette pandémie, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Revera est déterminé à maintenir des niveaux de personnel squelettiques pour s'occuper des résidents alors qu'il poursuit son modèle d'affaires axé sur le profit au détriment des gens. »

Le syndicat a été avisé il y a plusieurs semaines de la mise en place de nouveaux horaires qui réduiraient le nombre de préposés aux services de soutien à la personne et d’infirmières auxiliaires autorisées à temps plein. La réduction annoncée du personnel fait suite à un décret provincial visant à réduire l'occupation des chambres de quatre à deux personnes, ce qui entraîne une réduction du nombre total de résidents.

Le syndicat a proposé des solutions pour éviter les mises à pied, mais l'employeur n'a pas encore répondu officiellement, bien qu'il ait retardé les réductions de quatre semaines après le plan de mise en œuvre du 27 août.

« Tous les établissements de soins de longue durée connaissent actuellement de graves pénuries de personnel, a déclaré Kathleen Brooks, présidente de la section locale 8300 d'Unifor. Plutôt que d'améliorer les soins pour les résidents et les conditions de travail du personnel, Revera utilise ce nouveau décret concernant l’occupation des chambres, conçu pour fournir de meilleurs soins aux personnes âgées vulnérables, comme une occasion de supprimer des emplois à temps plein. »

Cette semaine, les travailleuses et travailleurs de Hallowell House ont commencé un piquetage d'information quotidien de 6 h à 18 h, bravant la chaleur extrême pour informer la communauté des suppressions d'emplois imminentes. Katha Fortier, adjointe du président national d'Unifor, se joindra aux travailleuses et travailleurs sur le piquet d’information aujourd'hui à 15 heures et est disponible pour des entrevues avec les médias.

« Les travailleuses et travailleurs se battent pour les résidents et pour eux-mêmes. Le public et les familles doivent savoir que ces suppressions de postes signifient que les résidents recevront moins de soins qu'ils n'en reçoivent actuellement, a déclaré Kathleen Brooks. Ce n'est pas le moment pour Revera de supprimer du personnel qualifié. »

« C'est un fait connu qu'il y a une pénurie de travailleuses et travailleurs qualifiés dans le domaine des soins de longue durée, combinée à un grave problème de rétention, mais Revera jette ces héroïnes et héros de la COVID à la poubelle afin de pouvoir continuer à payer les actionnaires, a déclaré Jerry Dias. Cela illustre la nécessité pour l'Ontario d'accélérer la norme de quatre heures de soins quotidiens par résident qui doit entrer en vigueur d'ici 2025 afin que ces foyers à but lucratif soient obligés de maintenir des niveaux de dotation appropriés. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et travailleuses et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes de renseignements des médias ou pour organiser une entrevue sur Skype, Zoom ou Facetime, veuillez communiquer avec Kathleen O'Keefe, représentante aux communications d'Unifor à @email ou au 416-896-3303 (cell).