Les travailleurs et travailleuses de la santé se mobilisent contre la proposition de Chartwell de réduire les congés de maladie

Partager
Main Image
Image
Health care workers at a rally in front of a Chartwell's sign outside on a decrative wall. Workers are holding signs and flages posing.

Le 9 juillet 2021

OTTAWA – Les travailleurs/euses de la résidence pour retraités Chartwell Stonehaven à Ottawa ont organisé un rassemblement pour réclamer de leur employeur qu’il retire sa proposition de couper pratiquement de moitié les jours de maladie.

« Chartwell exige que nos héros et héroïnes de la COVID réduisent de 40 % les jours de maladie qu’ils ont négociés ; c’est scandaleux et irresponsable », a déclaré Norma Laury, vice-présidente de la section 8300 d’Unifor. « Alors que de nombreux employeurs de SLD bonifient les dispositions relatives aux congés de maladie, l’avide Chartwell propose honteusement des suppressions. Cette entreprise à but lucratif doit cesser de faire passer ses profits avant les gens, y compris ceux de qui elle est payée pour prendre soin. »

Les négociations contractuelles ont débuté avec Chartwell Stonehaven le 18 mars 2021. De modestes changements à la convention collective ont été proposés par le syndicat et immédiatement rejetés par l’employeur. Les propositions de l’employeur comprenaient des réductions des dispositions relatives aux congés de maladie et pour décès.

« Chartwell cherche à réduire le nombre de congés de maladie pendant une pandémie quand les employeurs, au contraire, devraient n’avoir aucun problème à ce que les travailleurs/euses prennent des journées de maladie lorsqu’ils/elles ne sont pas bien », a déclaré Derek MacLeod, représentant national du personnel d’Unifor. « Il semble que l’appât du gain, plutôt que l’intérêt supérieur de ses travailleurs/euses et des résidents/es, soit la priorité de l’employeur. »

La pandémie a mis en lumière les problèmes de santé et de sécurité auxquels sont confrontés tant les travailleurs/euses que les résidents/es des maisons Chartwell de la province. En date du 18 décembre 2020, Chartwell était dans le top trois des décès dans les maisons de soins infirmiers en Ontario. Le syndicat croit que Chartwell devrait adopter des mesures d’encouragement et éliminer les obstacles pour tout employé/e qui doit rester à la maison s’il/si elle se sent malade.

Le syndicat est fermement résolu à négocier une entente qui répond aux besoins des membres travaillant chez Chartwell Stonehaven.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat défend tous les travailleurs/euses et leurs droits, lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et s’efforce de créer des changements évolutifs pour un avenir meilleur.

Pour planifier des entrevues en personne, par téléphone ou par FaceTime ou pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Sarah McCue, représentante des Communications d’Unifor, à l’adresse suivante @email ou en composant le 416-458-3307 (cellulaire).