Les travailleurs de Globe and Mail ratifient une nouvelle entente de trois ans pour éviter la grèv

Main Image
Image
Two Unifor flags fly in front of the Peace Tower on Parliament Hill in Ottawa.
Partager

TORONTO -- À quelques heures de l'échéance de la grève de minuit, les travailleurs du The Globe and Mail ont voté presque à l'unanimité pour ratifier une nouvelle entente de trois ans jeudi soir.

« Félicitations à l'équipe de négociation tenace pour avoir conclu cette entente, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les membres d'Unifor du The Globe and Mail sont des héros infatigables de la COVID-19 qui travaillent dur et qui sont une source d'information vitale pour le public fournissant ainsi un journalisme de qualité pendant la pandémie. »

Les négociations ont porté sur des questions clés comme les salaires, la diversité, l'équité et l'inclusion, les prestations de santé mentale et d'autres conditions de travail.

Les gains comprennent une augmentation de 2 % de toutes les échelles salariales et de tous les salaires jusqu'à concurrence de 150 000 $, avec effet rétroactif au 1er juillet 2021. À compter du 1er juillet 2022, les membres recevront également une augmentation de 1 % sur toutes les échelles salariales et une autre augmentation de 1 % sur toutes les échelles salariales à compter du 1er juillet 2023.

L'employeur a également convenu de discuter des écarts salariaux cernés par le syndicat et de faire de son mieux pour obtenir un salaire juste et égal aux femmes, aux personnes de couleur et aux autres groupes visés par l'équité au sein de l'unité de négociation.

La nouvelle entente prévoit également des améliorations aux prestations de santé mentale, élimine une récupération antérieure des prestations complémentaires de maternité et garantit une allocation pour les dépenses de bureau à domicile.

La section locale 87-M d'Unifor représente plus de 250 employés, y compris des journalistes, des rédacteurs en chef, des employés chargés de la diffusion et de l'exploitation, ainsi que du personnel des ventes de publicité.

« Les membres du The Globe produisent certains des meilleurs journalismes au monde, mais l'excellence journalistique ne peut être créée avec un budget restreint, a déclaré Paul Morse, président de la section locale 87-M d'Unifor. En cette ère de gel des salaires dans les médias, nous sommes heureux d'avoir pu réaliser des gains salariaux, ainsi que des améliorations dans d'autres domaines. »

La durée de la nouvelle entente entrera en vigueur au moment de sa ratification, soit du 16 septembre 2021 au 30 juin 2024.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada et représente 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d'un avenir meilleur.

Media Contact

Hamid Osman

Représentant national aux communications
Email