Les retraités se mobilisent pour soutenir les travailleuses et travailleurs en grève chez De Havilland

Partager
Main Image
Image
Local 673 President Maryellen McIlmoyle meets with retirees during a rally at the De Havilland plant

Les retraités d'Unifor ont fait la route jusqu'à Toronto en venant d'aussi loin que Windsor et Sudbury lundi pour rejoindre la ligne de piquetage des travailleuses et travailleurs en grève chez De Havilland et montrer leur soutien.

« Ce qu'il y a de bien avec les retraités, c'est qu'ils ont déjà vécu ce genre de situation et veulent montrer leur soutien », a déclaré Barb Dolan, directrice du Services des travailleuses et travailleurs retraités d'Unifor.

Elle a souligné que les quelque 140 retraités provenaient de la région de Toronto, de Kitchener, de London, d'Oshawa, d'Ajax, de Windsor et de Sudbury, et qu'ils avaient formé des groupes de covoiturage dans leurs communautés pour assurer une bonne participation.

Les membres des sections locales 112 et 673 sont en grève depuis le 27 juillet. La compagnie mère, Longview Aviation Capital, a annoncé plus tôt cette année qu'elle ne construirait plus le nouvel avion Dash 8-400 à l'usine de Downsview, un enjeu central de la grève.

La présidente de la section locale 673, Maryellen McIlmoyle, a déclaré que la présence de retraités sur la ligne de piquetage donne un coup de pouce aux membres et montre à la compagnie que les travailleuses et travailleurs en grève bénéficient du soutien d'Unifor.

« Nous voulons qu'ils reviennent à la table de négociation, et la seule façon d'y parvenir est de descendre dans la rue », a-t-elle déclaré.

Maria Pinto, retraitée de De Havilland et membre de la section locale 673, a déclaré qu'elle était venue pour aider les travailleuses et travailleurs dans leur lutte pour de bons emplois à l'usine.

« Cette usine nous a donné la possibilité de mener une bonne vie », a déclaré Maria Pinto, dont le fils travaille maintenant à l'usine.

« Longview n'est pas plus forte que nous, et chaque jour où nous sommes sur la ligne de piquetage, nous consolidons notre force. »

À l'instigation de Victor Pierrynowski, retraité de la section locale 112, une collecte a été faite parmi les retraités pour soutenir les travailleuses et travailleurs en grève.

« Nous devons partir d'ici en offrant plus que des bons vœux », a-t-il déclaré.