Les membres d’Unifor des unités de technicien(ne)s et d’employé(e)s auxiliaires de Bell ratifient une entente qui protège les emplois et améliore les salaires

Partager
Main Image
Image
Bell members marching at a rally dressed in red Unifor shirts holding flags

TORONTO – Les membres d’Unifor des unités de technicien(ne)s de Bell votent pour ratifier une convention collective qui protège les emplois à temps plein, augmente les salaires, et renforce la diversité et l’inclusion de l’entreprise.

« Les membres d’Unifor du secteur des télécommunications continuent d’établir les normes de l’industrie grâce à cette entente, a expliqué Jerry Dias, président national d’Unifor. Les travailleuses et travailleurs des télécommunications au Canada fournissent un service indispensable aux communautés, aux familles et aux entreprises, et l’engagement des membres du syndicat et du comité de négociation a fait en sorte que leurs contributions soient pleinement reconnues dans cette entente. »

Tout au long de la pandémie, les membres d’Unifor du secteur des télécommunications se sont mobilisés pour répondre à une demande sans précédent et permettre aux Canadiens de rester connectés, tout en veillant à ce que les clients bénéficient de services sûrs et fiables.

La convention collective de quatre ans a été ratifiée le vendredi 13 août à la suite de réunions régionales virtuelles et d’un vote en ligne. L’entente a été approuvée à l’unanimité par le comité de négociation, et 79 % des membres ont voté en faveur.

« Les techniciennes et techniciens de Bell sont habitués aux demandes de concessions de leur employeur, mais ils savent se tenir debout », a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. « Dans le cadre de cette ronde de négociation, le comité, supporté par le caucus et les membres, a redoublé d’efforts et réalisé des gains importants, notamment concernant l’enjeu de la protection des emplois. Je suis très fier du travail qui a été accompli et de la lutte que mène Unifor afin de préserver les emplois de qualité dans l’industrie canadienne des télécommunications ».

L’entente prévoit une hausse salariale de 7,5 %, ainsi qu’un paiement forfaitaire supplémentaire de 0,5 % au cours de la première année. Le travail des membres du syndicat est protégé par de nouvelles mesures de sécurité d’emploi pour les membres actuels, des engagements à l’égard de la création de nouveaux emplois réguliers, et la reclassification de travailleurs à temps partiel en emplois à temps plein.

Les membres d’Unifor des unités de technicien(ne)s et d’employé(e)s auxiliaires de Bell regroupent 3 520 travailleuses et travailleurs et leurs 32 sections locales en Ontario et au Québec. Ils ont fait preuve d’une grande solidarité lors de ces négociations et atteint les objectifs communs de l’ensemble des travailleurs.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue par Skype, FaceTime ou Zoom, communiquez avec Sarah McCue, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse @email ou au numéro 416-458-3307 (cellulaire).