Les membres de l’unité de peinture industrielle de Stellantis ratifient une nouvelle convention collective

Main Image
Image
Unifor logo
Partager

Les membres des sections locales 195 et 1285 d’Unifor de l’unité de peinture industrielle des usines de montage de Windsor et de Brampton ont ratifié à 94 %, les 27 et 29 octobre 2022, respectivement, une nouvelle convention collective de 3 ans.

« Les comités de négociation d’Unifor dans de nombreux secteurs de l’économie font pression sur les employeurs pour obtenir de bonnes ententes et les obtiennent, a déclaré Lana Payne, présidente nationale d’Unifor. Nous sommes très fiers des efforts qu’ont déployés les comités de négociation pour offrir et coordonner les meilleurs résultats possibles en vue de cette convention cadre. Ils ont travaillé fort afin d’obtenir des gains sans précédent pour les membres de la division peinture des installations de Stellantis. »

Ces deux unités sont chargées de faire un nettoyage en profondeur des cabines de la division peinture et de maintenir un milieu de travail sûr et respectueux de l’environnement. Pendant des années, ces membres se sont assurés que les usines de montage de Windsor et de Brampton maintiennent des niveaux de qualité supérieurs afin que Stellantis puisse offrir à ses clients les meilleurs produits peints de l’industrie.

Les nouvelles conventions collectives offrent des gains monétaires importants, de nouvelles dispositions révolutionnaires et une bonification des conditions de travail qui favorisent l’équilibre entre le travail et la vie personnelle, notamment :

  • une prime de ratification de 3 000 $ aux employés à temps plein et de 1 500 $ aux employés à temps partiel;
  • des hausses salariales ou des paiements forfaitaires au cours de chacune des années de la convention pour les employés à temps plein, pour un total de 35,82 $ l’heure, et une augmentation de l’indemnité de vie chère en 2025;
  • des hausses salariales au cours de chacune des années de la convention pour les employés à temps partiel, lesquelles pourraient faire passer leur salaire actuel de 20,42 $ l’heure à un maximum de 26,50 $ l’heure. Toutefois, les employés embauchés après 2013 recevront 85 % du salaire d’un employé à temps plein et passeront au taux plein lorsqu’ils seront embauchés comme employés à temps plein;
  • une nouvelle protection contre l’inflation (indemnité de vie chère) chaque année de la convention collective pour les employés à temps plein et à temps partiel;
  • la bonification de la cotisation de retraite actuelle de 1 $ l’heure par l’employeur. Les employés actuellement au taux salarial maximum verront la cotisation au régime de retraite s’établir à 9 % de leur taux de base à la fin de la troisième année de la convention;
  • l’inclusion d’avantages postérieurs au départ à la retraite : l’entreprise couvrira maintenant la franchise de 100 $ du Programme de médicaments de l’Ontario pour les membres retraités;
  • la bonification de l’échelle de restructuration, de mesures incitatives et d’indemnités de départ;
  • l’augmentation des bourses d’études à 1 500 $ pour les personnes à charge des employés inscrites à l’université ou au collège.

Les deux sections locales ont collaboré tout au long des négociations afin de répondre aux besoins des membres.

Félicitations aux membres des comités de négociation des sections locales 195 et 1285. 

Media Contact

Kathleen O'Keefe

Directrice nationale des communications
Email