Les agents des communications maritimes de la Garde côtière canadienne concluent une entente de principe avec des gains importants et un accent sur l'inclusion

Partager
Main Image
Image

Le 20 juin, le comité de négociation de la section locale 2182 représentant les agents de communications maritimes de la Garde côtière canadienne a conclu une entente de principe comportant de fortes améliorations sur le plan des dispositions, particulièrement en ce qui concerne les questions d'inclusion et des gains monétaires pour chaque année de l'entente.

L'entente s'applique aux membres travaillant aux centres régionaux et aux stations opérationnelles à l'échelle nationale: Goose Bay, Placentia, Port-aux-Basques, Terre-Neuve-et-Labrador; Halifax et Sydney, Nouvelle-Écosse; Les Escoumins et Québec, Québec; Prescott et Sarnia, Ontario; Victoria et Prince Rupert, Colombie-Britannique; Iqaluit, Nunavut; et au Collège de la Garde côtière canadienne situé à Sydney, en Nouvelle-Écosse.

« Le comité de négociation a travaillé fort pour que la nouvelle convention collective reflète les besoins des membres à plusieurs endroits, a déclaré Michelle Arruda, représentante nationale. Il était important que les membres puissent avoir accès à des congés pour obligations familiales, des congés de deuil et des congés payés en cas de violence familiale dans diverses circonstances. »

Les augmentations salariales s'élèvent à 2,8 %, 2,2 %, 1,5 % et 1,5 % sur la durée de l'entente de quatre ans.

Il est également prévu d'inclure un nouveau protocole d'entente sur le soutien du mieux-être des employés et un protocole d'entente sur la création d'un comité mixte chargé d'examiner l'utilisation, dans l'entente, d'un langage inclusif.

« Renforcer le soutien à la santé mentale des travailleuses et travailleurs et faire en sorte que le libellé de notre convention reflète tous les genres sont des mesures nécessaires pour assurer le respect de ces travailleuses et travailleurs », a déclaré Michelle Arruda.

Un vote de ratification aura lieu dans les prochains jours.