Le gouvernement fédéral répond aux demandes d'Unifor de financer l’industrie pétrolière et gazière extracôtière

Partager
Main Image
Image

Les demandes des travailleuses et travailleurs du secteur énergétique extracôtier et de leurs familles ont obtenu une réponse le 25 septembre, lorsque le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O'Regan, a annoncé une aide de 320 millions de dollars pour cette industrie qui a été la base de l'économie de Terre-Neuve-et-Labrador.

« Le secteur de l'énergie de la côte Est a fourni des milliers de bons emplois et des milliards de redevances depuis des générations, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les investissements stratégiques dans le secteur de l'énergie du Canada peuvent porter leurs fruits si l'on veille à la création d'emplois et à la réduction des gaz à effet de serre. De cette façon, le secteur de l'énergie n'est pas différent des autres secteurs de notre économie qui ont besoin d'investissements publics à court terme. »

Les travailleuses et travailleurs d’Unifor de l’industrie pétrolière extracôtière et leurs partisans ont organisé un grand rassemblement devant l'assemblée législative de Terre-Neuve-et-Labrador le 16 septembre 2020 pour demander à tous les paliers gouvernementaux d'aider à stabiliser l'industrie afin de stopper les mises à pied et de s'assurer que le secteur puisse sortir intact du ralentissement économique lié à la COVID-19.

L'annonce faite vendredi par le gouvernement fédéral portera sur la sécurité, l'entretien et les mises à niveau, et la stimulation de l'emploi. Plus de détails seront disponibles après que le gouvernement provincial aura mis sur pied un groupe de travail pour la relance du secteur du pétrole et du gaz et aura mieux établi les domaines où les besoins sont les plus pressants. L'un des domaines pourrait être le projet Husky West White Rose, qui a été interrompu pendant que l'entreprise se débat avec des problèmes de trésorerie causés par le ralentissement économique.

Unifor s'attend à ce qu'une partie des fonds soit consacrée à la maintenance, attendue depuis longtemps, des plateformes extracôtières de Terra Nova et d'Hibernia, où travaillent 750 membres de la section locale 2121 d'Unifor.