Vous êtes ici

L’indemnité de départ pour les travailleuses et travailleurs de la Northern Pulp doit être une priorité

8 juil 2020 - 0:00

8 juillet 2020

HALIFAX – Unifor demande au gouvernement de la Nouvelle-Écosse de collaborer avec la Northern Pulp afin de fournir un financement de débiteur-exploitant dans le cadre de la restructuration de l’entreprise.

« En tant que l’un des plus importants créanciers de la Northern Pulp, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse tient les cordons de la bourse et devra déterminer si l’entreprise peut respecter ses obligations envers les travailleuses et travailleurs et maintenir l’installation pendant l’hibernation, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Il n’y a aucune raison pour que le gouvernement s’oppose au financement de débiteur-exploitant, compte tenu du fait que des centaines de familles comptent sur l’indemnité de départ pour compenser la perte de leur emploi et traverser la pandémie. »

Northern Pulp a informé le syndicat le mardi 7 juillet qu’elle ne serait pas en mesure de verser le deuxième paiement de l’indemnité de départ prévu pour la fin juillet si l’entreprise et la province ne parvenaient pas à un accord pour autoriser le financement par un tiers. L’entreprise a informé les membres que le gouvernement avait demandé plus de temps pour évaluer les modalités de financement avant la date de comparution du 3 juillet, repoussant toute décision lors d’une audience qui aura lieu le 24 juillet.

« Les membres d’Unifor de l’usine ont reçu une misérable somme de 650 $ du fonds de transition en foresterie de 63,5 millions de dollars du gouvernement alors cette indemnité de départ est plus qu’essentielle pour eux, a précisé Linda MacNeil, directrice de la région de l’Atlantique. Nous nous attendons à ce que les parties parviennent à une entente financière qui permettra à nos membres d’être payés et au personnel d’entretien et de nettoyage de l’usine de continuer de travailler pendant la période d’arrêt. Ce n’est pas le moment de laisser tomber les familles sur le plan financier. »

Paper Excellence, la société mère de Northern Pulp, a rassuré Unifor et ses membres en affirmant que l’entreprise était déterminée à soutenir ses employés et à maintenir la possibilité d’emploi à long terme à l’usine.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie, dont plus de 24 000 dans le secteur forestier. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour toute demande de renseignements des médias, communiquez avec Shelley Amyotte, représentante nationale aux communications d’Unifor, à l’adresse shelley.amyotte@unifor.org ou au numéro 902-717-7491.