Vous êtes ici

Les coupes surprises de Jason Kenney vont nuire à l'éducation et à l'économie

28 mar 2020 - 0:00

EDMONTON—Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, doit annuler les coupes dans le secteur de l’éducation, annoncées le 28 mars 2020, pour éviter de nuire davantage à l'enseignement en classe et à une économie déjà fragile, selon Unifor.

« Jason Kenney veut que les Albertains pensent qu'ils doivent choisir entre l'éducation de leurs enfants et leur santé, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Au lieu de faire preuve de leadership, le premier ministre cherche à monter les Albertains les uns contre les autres. »

Bien qu'il ait promis d'honorer le financement des conseils scolaires jusqu'à la fin de l'année, le ministre de l'Éducation a envoyé un courriel aux conseils pour leur annoncer une réduction du financement dans plusieurs domaines, y compris le personnel dit « non essentiel » des écoles.

Unifor représente 4 000 membres du personnel de soutien scolaire dans le système scolaire francophone et catholique de l'Alberta. Le syndicat affirme que la réduction de 14 % sera dévastatrice pour ses membres et aura un impact sur l'apprentissage.

« Le personnel de soutien joue un rôle essentiel dans le système scolaire de l'Alberta. Les coupes d'aujourd'hui vont nuire à la qualité de l'éducation et, dans de nombreux cas, elles auront un impact direct sur certains des enfants les plus vulnérables du système, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d'Unifor. Le premier ministre doit annuler ces coupes immédiatement. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).