Vous êtes ici

Les ambulanciers d'Ornge demandent au premier ministre Ford de lever le plafond salarial et de laisser les travailleuses et travailleurs négocier avant de tenir un vote de grève

27 avr 2021 - 0:00

Le 27 avril 2021

TORONTO – Unifor demande au premier ministre Doug Ford d'exempter les ambulanciers paramédicaux d’Ornge du projet de loi 124, y compris des dispositions de restriction salariale de la loi, afin d'éviter une éventuelle grève et de leur permettre de négocier équitablement.

« La voie à suivre pour éviter un vote de grève est de respecter les travailleuses et travailleurs paramédicaux et la résolution de cette question commence et se termine avec Doug Ford, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Le premier ministre a le pouvoir d'exempter ces héroïnes et héros de la COVID du projet de loi 124, mais il a pourtant refusé d'agir alors même qu'ils travaillent 24 heures sur 24, transférant des patients critiques atteints de COVID-19 à travers les unités de soins intensifs de l'Ontario. »

Le gouvernement de Doug Ford a adopté le très critiqué projet de loi 124 en 2019. Cette loi impose un plafond salarial de 1 % aux travailleuses et travailleurs de la fonction publique élargie de l'Ontario, y compris les travailleuses et travailleurs syndiqués et non syndiqués. Unifor et de nombreux autres syndicats sont engagés dans une contestation judiciaire en cours contre cette législation en Ontario. Ornge est le seul service paramédical à être inclus dans le projet de loi 124. D'autres travailleuses et travailleurs paramédicaux à travers la province ont négocié et ratifié des conventions collectives équitables, y compris les membres d'Unifor chez Superior North Emergency Medical Services à Thunder Bay qui ont récemment négocié des augmentations de salaire de 8,5 % sur une période de quatre ans.

En vertu de la loi, le premier ministre a le pouvoir de déterminer quels groupes sont exemptés des dispositions relatives aux restrictions salariales qui privent les travailleuses et travailleurs du pouvoir de négociation protégé par la Charte et plafonnent les augmentations salariales à un niveau inférieur au coût de l'inflation.

« Tout au long de cette pandémie, nos membres se sont mobilisés en travaillant jour et nuit, en subissant un stress énorme, en faisant tout ce qu'il fallait pour assurer la sécurité des Ontariens, a déclaré Mark Etherington, président de district à la section locale 2002 d'Unifor. Le premier ministre nous a qualifiés de héros par le passé. Exempter les travailleuses et travailleurs paramédicaux d’Ornge du projet de loi 124 est l'occasion pour lui de commencer à nous traiter comme des travailleurs essentiels que nous sommes fiers d'être. »

Le syndicat prévoit tenir un vote de grève ce vendredi 30 avril 2021 et annoncer les résultats lors de la conférence de presse du dimanche 2 mai 2021 à 11 h, heure de l'Est. Pour vous inscrire à la conférence de presse, veuillez adresser un courriel à hamid.osman@unifor.org.

La section locale 2002 d'Unifor représente 200 ambulanciers paramédicaux qui travaillent chez Ornge, effectuant des transferts de patients critiques dans les communautés rurales et éloignées et en temps de crise. La convention collective actuelle a expiré le 31 juilet 2020.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue par téléphone, FaceTime, Zoom ou Skype, ou pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le représentant aux communications d'Unifor, Hamid Osman, à l'adresse suivante hamid.osman@unifor.org ou au 647-448-2823 (cell).