Vous êtes ici

Ford, General Motors et Fiat Chrysler suspendent leurs activités : Unifor demande une protection des revenus pour les travailleurs de l'automobile

18 mar 2020 - 0:00

Le 18 mars 2020

TORONTO — Unifor demande la protection des revenus des travailleuses et travailleurs de l'automobile alors que Ford, General Motors et Fiat Chrysler suspendent leurs activités dans toute l'Amérique du Nord, mettant au chômage des milliers de membres d'Unifor au Canada. 

« Nous comprenons que cette pandémie exige une intervention extraordinaire, mais les travailleuses et travailleurs canadiens de l'automobile ne doivent pas porter le poids de cette crise. Ils doivent être protégés contre ce virus et contre les difficultés financières résultant de cette pandémie », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Les compagnies Ford et General Motors ont toutes deux annoncé qu'elles allaient procéder à un nettoyage en profondeur de toutes les installations en réponse au Covid-19 et que la suspension durerait au moins jusqu'au 30 mars. FCA a informé le syndicat qu'elle prévoit d'arrêter immédiatement la production et qu'elle procédera à une réévaluation à la fin de ce mois.

Unifor représente environ 40 000 travailleuses et travailleurs chez Ford, GM et FCA, ainsi que chez les fournisseurs indépendants de pièces au Canada, et demande à tous les employeurs de s'engager à payer intégralement les travailleuses et travailleurs pendant cette période d'arrêt temporaire.

Le syndicat estime que tous les employeurs doivent maintenir les salaires réguliers des travailleuses et travailleurs, qu'ils soient syndiqués ou non, s'il y a des arrêts de travail en raison de la pandémie.

Unifor continuera à surveiller la situation entourant la Covid-19 et l'état de la production avec les constructeurs automobiles par le biais du groupe de travail canadien récemment annoncé, qui comprend les présidents d'Unifor, de FCA Canada, de Ford Canada et de GM Canada. 

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias, contactez la directrice des communications d’Unifor, Natalie Clancy, à l’adresse  Natalie.Clancy@unifor.org ou au 416-707-5794 (cell).