Vous êtes ici

Des employeurs sabotent l'accès aux prestations de l'assurance-emploi, dénoncent les travailleurs des casinos de la société Great Canadian

24 mar 2020 - 0:00

Le 24 mars 2020

TORONTO – Unifor demande à tous les employeurs d'adhérer à la demande de Service Canada de coder correctement le manque de travail lié à la COVID-19, au lieu de bloquer l'accès des travailleurs à l'AE.

« Certains employeurs sabotent l'accès des travailleuses et travailleurs aux prestations d'assurance-emploi et cela doit cesser, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les travailleuses et travailleurs de tout le Canada sont retardés dans leur accès aux prestations d'assurance-emploi parce que les employeurs codent mal les relevés d'emploi. »

Unifor a reçu des dizaines de plaintes de travailleuses et travailleurs, notamment ceux récemment mis à pied des casinos de la société Great Canadian, selon lesquelles les formulaires de RE sont mal codés. Service Canada a clairement indiqué que tous les RE doivent être codés comme « manque de travail ». Les employeurs qui codent incorrectement les formulaires entraînent des retards excessifs pour les travailleuses et travailleurs qui tentent d'accéder à l'AE.

« Les travailleuses et travailleurs souffrent de l'évolution de cette crise et cette erreur ne fait que nuire aux travailleurs et à leurs familles. Les employeurs doivent se mettre au pas et cesser d'écouter une poignée de cabinets d'avocats qui donnent de mauvais conseils », a déclaré M. Dias.

L’avis sur le site Web de Service Canada aux employeurs est très clair que les travailleurs mis à pied en raison de la pandémie de la COVID-19 doivent être codés sous « manque de travail ».

Unifor a récemment exhorté les membres du Parlement à agir rapidement pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les travailleuses et travailleurs, y compris de réformer radicalement l'AE et d’instaurer des mesures d'urgence pour garantir que la perte de salaire soit réduite au minimum.

« Des mesures d'urgence sont nécessaires immédiatement. Les travailleuses et travailleurs ne peuvent pas attendre un jour de plus alors que le système d'assurance-emploi continue de laisser tomber ceux qui en ont besoin », a poursuivi M. Dias.

Unifor a lancé un guichet d'information complet sur la pandémie sur unifor.org/COVID19fr et encourage tous les membres à visiter le site régulièrement pour des mises à jour.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias, contactez le représentant national aux communications d’Unifor, Paul Whyte, à Paul.Whyte@unifor.org ou au 647-221-9343 (cell).