Vous êtes ici

Des changements aux normes d’emploi de la Colombie-Britannique accordent des droits fondamentaux aux travailleuses et travailleurs

30 avr 2019 - 0:00

Vancouver – Les changements apportés à la Loi sur les normes d’emploi désuète de la Colombie-Britannique offriront une meilleure protection aux travailleuses et travailleurs, surtout pour les femmes, les enfants et les jeunes.  

« Ces changements réparent certaines erreurs du gouvernement libéral précédent, dont les politiques ont ouvert la porte à l’exploitation et aux abus de la part des employeurs, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Les nouvelles lois en matière d’emploi aideront à protéger les jeunes qui travaillent dans des conditions dangereuses et offriront des congés aux victimes de violence familiale. »

Jusqu’à présent, les travailleuses et travailleurs qui voulaient faire une plainte devaient d’abord communiquer avec leur employeur et bon nombre de plaintes graves n’étaient ainsi jamais résolues. En éliminant la nécessité d’utiliser une « trousse d’auto-assistance » et en augmentant la capacité du gouvernement de mener des enquêtes, les droits fondamentaux des travailleuses et travailleurs seront donc renforcés.

« Le manque d’application et les obstacles à la justice ont permis des abus et des vols de salaire généralisés, a déclaré Joie Warnock, directrice de la région de l’Ouest d’Unifor. Unifor a réclamé des changements au nom de ses membres, et nous sommes heureux de constater que plusieurs sont aujourd’hui mis en œuvre, bien qu’il reste encore du travail à faire. »

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec la représentante nationale aux communications d’Unifor Catherine Pope à l’adresse Catherine.Pope@unifor.org ou au 604-388-4398.