Vous êtes ici

Bell Canada émet des avis de mise à pied pendant qu’elle sous-traite le service Internet résidentiel sans fil

18 avr 2019 - 0:00

TORONTO - Unifor dénonce la décision de Bell Canada de mettre à pied des techniciens et de sous-traiter un important projet de service Internet résidentiel sans fil.

« En émettant des avis de mise à pied d'une main et en sous-traitant du travail de l'autre, Bell poursuit sa longue histoire d'érosion des emplois chez Bell Canada, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Le lancement d'un programme comme le service Internet résidentiel sans fil devrait être une bonne nouvelle pour les gens qui travaillent chez Bell, mais l'entreprise a plutôt choisi d'embaucher exclusivement des entrepreneurs non syndiqués. »

Le jeudi 18 avril 2019, 76 techniciens ont reçu des avis de mise à pied de Bell Canada en Ontario et au Québec.

Le projet du service Internet résidentiel sans fil de Bell est un investissement à grande échelle qui connectera les Canadiens des régions rurales au service Internet haute vitesse sans fil, dont le lancement est prévu d'abord en Ontario et au Québec. Le gouvernement fédéral fournit des fonds à Bell pour de nombreux projets en régions rurales, y compris probablement celui-ci. L'investissement du gouvernement fédéral doit soutenir les bons emplois. 

« Le secteur canadien des télécommunications devrait soutenir de bons emplois, où vous n'avez pas à vous inquiéter de savoir si votre emploi sera sous-traité ou éliminé même en période de prospérité de l'entreprise, a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. Tous les Canadiens devraient avoir accès à des services Internet de haute qualité et abordables, mais il n'y a aucune raison pour laquelle les membres d'Unifor ne peuvent faire le travail de connecter les Canadiens. »

Les employés de Bell Canada et de ses filiales militent depuis longtemps pour l'équité et le respect au travail, contre la sous-traitance et d'autres formes d'érosion des emplois. Le syndicat se prépare actuellement à lancer une campagne qui vise entre autres à s'opposer à la sous-traitance du service Internet résidentiel sans fil, afin d'assurer la viabilité à long terme de bons emplois dans le secteur des télécommunications.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Sarah McCue, représentante nationale aux communications d’Unifor, à l’adresse sarah.mccue@unifor.org ou au 416-458-3307 (cellulaire).

Pour les médias francophones, contactez Marie-Andrée L’Heureux, représentante nationale du Service des communications d’Unifor, à marie-andree.lheureux@unifor.org ou au 514-916-7373 (cellulaire).