Vous êtes ici

Unifor se réjouit de l'adoption de la DNUDPA par la Colombie-Britannique

24 oct 2019 - 0:00

Le 24 octobre 2019

VICTORIA—Unifor applaudit le leadership du gouvernement de John Horgan pour avoir présenté un projet de loi visant à mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA).

« La DNUDPA est importante pour la réconciliation et contribue à l'établissement d'un cadre juridique permettant aux communautés autochtones de se développer », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor.

Le projet de loi de la Colombie-Britannique veille à ce que les lois provinciales soient conformes à la DNUDPA, y compris les dispositions visant à garantir que les peuples autochtones participent au processus décisionnel provincial. Il comprend également un plan d'action et des rapports publics sur les progrès réalisés.

En mai 2018, la Chambre des communes a adopté un projet de loi similaire déposé par le député québécois Romeo Saganash. Unifor a appuyé activement la campagne de l'Assemblée des Premières Nations visant à faire adopter le projet de loi avant la fin de la session parlementaire.

Une minorité de sénateurs conservateurs ont fait de l'obstruction systématique au projet de loi de Saganash, ce qui a finalement empêché son adoption par le Sénat.

La DNUDPA a été adoptée par 148 pays dans le monde.

« C'était un comportement honteux lorsque les sénateurs du Parti conservateur ont empêché le Canada de se conformer à la DNUDPA, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d'Unifor. Nous encourageons le gouvernement fédéral et tous les autres gouvernements provinciaux à appliquer les 46 articles de la Déclaration des Nations Unies. »

Pour obtenir de plus amples renseignements, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).