Vous êtes ici

Unifor salue l'ouverture d’une enquête sur la surveillance exercée par l'Ontario des foyers de soins de longue durée durant la pandémie

2 juin 2020 - 0:00

Le 3 juin 2020

TORONTO – Unifor salue la décision de l’Ombudsman de l'Ontario d'enquêter sur la surveillance exercée par le gouvernement provincial des foyers de soins de longue durée durant la pandémie de la COVID-19.

« Une chose dont nous sommes certains, c'est que cette pandémie a publiquement exposé la précarité du système de soins de longue durée sur lequel nous avons tiré la sonnette d'alarme depuis des années, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Nous savons pertinemment que si les foyers de soins avaient été dotés d'un personnel adéquat, en particulier de préposés aux services de soutien à la personne, nous aurions été dans une bien meilleure position pour faire face à une pandémie. »

Il y a six mois, le rapport de la Coalition ontarienne de la santé commandé par Unifor « Caring in Crisis; Ontario’s Long Term Care PSW Shortage » (Les soins en crise : la pénurie de préposés aux services de soutien à la personne dans les soins de santé en Ontario)  a été diffusé à Queen’s Park. Le rapport, compilé à partir d'une série de tables rondes interprovinciales avec toutes les parties prenantes, a tiré la sonnette d'alarme sur le manque chronique de personnel et l'exode massif des préposés aux services de soutien à la personne quittant le secteur.

Lors de la publication de ce rapport, Dias a mis au défi le premier ministre Doug Ford de passer un quart de travail avec lui dans un foyer de soins afin de voir directement les réalités quotidiennes auxquelles sont confrontés les travailleurs et les résidents.

« Bien que nous apprécions tout effort visant à mettre en lumière ce qui se passe dans les soins de longue durée, il est décevant que la voix de tant de femmes en première ligne ait été ignorée pendant si longtemps, a déclaré Naureen Rizvi, directrice régionale de l'Ontario. Nous ne pouvons qu'espérer que l’Ombudsman écoutera maintenant ce que ces femmes ont à dire. »

Le syndicat estime que la pandémie a mis le feu à un tas de problèmes, alors que les préposés sont les premières personnes sur la ligne de front. « Personne ne devrait être surpris que huit des onze travailleurs de la santé qui sont morts de la COVID-19 en Ontario soient des préposés aux services de soutien à la personne, qui fournissent les soins les plus personnels tout en ayant le moins d'accès aux équipements de protection individuelle », a déclaré M. Dias.

Des informations sur les réponses du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres, sont disponibles à l'adresse suivante unifor.org/COVID19fr.

Pour solliciter une entrevue en personne ou par Skype ou FaceTime, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Hamid Osman, à hamid.osman@unifor.org ou au 647-448-2823 (cell.).