Vous êtes ici

Unifor réclame un équipement de protection individuelle pour tous les travailleurs et travailleuses des soins communautaires

13 mai 2020 - 0:00

Le 13 mai 2020

TORONTO – Unifor a écrit au Premier ministre Ford pour demander que tous les soins communautaires et à domicile ainsi que les logements supervisés soient inclus dans les directives provinciales afin que tous les travailleurs et travailleuses reçoivent un équipement de protection individuelle adéquat pour éviter d'autres décès. 

« La mort tragique de Leonard Rodriques, membre d'Unifor et préposé aux services de soutien à la personne chez Access Independent Living Services, ainsi que les éclosions de COVID-19 dans plusieurs établissements de soins communautaires montrent qu'il est urgent de protéger les personnes qui prodiguent des soins, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Ce fut horrifiant d'apprendre de la famille de Leonard que lorsqu'il est tombé malade, il portait un masque qu'il avait acheté dans un magasin à un dollar. Alors que nous continuons à exiger une enquête sur sa mort qui aurait pu être évitée, nous sonnons également l'alarme en réclamant que des mesures immédiates soient prises. »

Face à la pandémie de la COVID-19, Unifor réclame depuis neuf semaines une meilleure protection pour tous les travailleurs et travailleuses de première ligne. Leonard Rodriques, en tant que travailleur dans le secteur des soins communautaires, n’était pas protégé par les directives provinciales actuelles en matière d'EPI, et ses collègues ne le sont pas non plus.

« Les mesures de santé et de sécurité adoptées dans ces différents milieux communautaires ont été fragmentaires et inadéquates, a déclaré Naureen Rizvi, directrice régionale de l'Ontario. Leonard méritait mieux, tout comme chaque travailleur qui se consacre aux soins des autres. Il faut qu'il y ait une obligation de rendre des comptes en cas de manquement à la protection des travailleuses et travailleurs et des résidents. »

Access Independent Living Services est une agence de soins communautaires à but non lucratif de Toronto qui reçoit plus de cinq millions de dollars de fonds publics chaque année. Les informations sur les réunions, les règlements ou le conseil d'administration de l'agence ne sont pas disponibles sur son site Web.

« Le manque de transparence d'Access est épouvantable, ils devraient avoir honte, a déclaré Katha Fortier, adjointe au président national d'Unifor. Leonard a travaillé pour eux pendant plus de 30 ans, et ils n'ont encore fait aucune déclaration publique pour exprimer leur chagrin ou leurs condoléances, sans parler d'accepter une quelconque responsabilité ou un quelconque engagement pour améliorer l'accès à l'EPI. »

Des informations sur les réponses du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres, sont disponibles à l'adresse suivante unifor.org/COVID19fr.

Pour solliciter une entrevue en personne ou par Skype ou FaceTime, contactez Hamid Osman, représentant national aux communications d’Unifor, au 647-448-2823 (cell) ou à hamid.osman@unifor.org.