Vous êtes ici

Unifor et les travailleuses et travailleurs du secteur des soins de longue durée se réjouissent de l’adoption unanime de la Loi sur le temps alloué aux soins

29 oct 2020 - 0:00

29 octobre 2020

TORONTO – Aujourd’hui, les députés provinciaux de l’Ontario ont adopté à l’unanimité en deuxième lecture le projet de loi 13, la Loi sur le temps alloué aux soins.

« Nous sommes ravis de voir les députés provinciaux s’unir et voter en faveur de cette loi des plus nécessaires, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Pendant des décennies, l’absence d’une norme minimale, mesurable et applicable en matière de soins dans les établissements de soins de longue durée a fait en sorte que les résidents ne recevaient pas les soins qu’ils méritent et que les travailleuses et travailleurs s’épuisaient et quittaient le secteur en grands nombres. La victoire d’aujourd’hui nous rapproche de la reconstruction du secteur des soins de longue durée en Ontario. »

Teresa Armstrong, députée néo-démocrate et critique en matière de soins de longue durée et à domicile, a présenté le projet de loi 13 sur le temps alloué aux soins en Ontario afin d’établir une norme minimale de quatre heures de soins dans les établissements de soins de longue durée. Selon les plus récentes estimations antérieures à la pandémie de la Coalition ontarienne de la santé, les établissements de soins de longue durée de l’Ontario offrent en moyenne 2,7 heures de soins par jour à chaque bénéficiaire.

« La pandémie a montré à de nombreux Ontariens l’importance des travailleuses et travailleurs des soins de longue durée et jusqu’où ils sont prêts à aller pour fournir les meilleurs soins possibles aux plus vulnérables d’entre nous, a indiqué Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. La victoire d’aujourd’hui est le résultat d’années d’efforts et de coopération de la part des travailleurs, de leur syndicat, des bénéficiaires et des Ontariens qui reconnaissent la nécessité d’un changement dans le secteur des soins de longue durée, et nos efforts ne s’arrêteront pas tant que cette norme ne sera pas entérinée dans la loi. »

Le secteur des soins de longue durée de l’Ontario n’a pas de norme minimale de soins depuis que le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario l’a éliminée en 1996. Depuis, les syndicats et les groupes de défense des droits au chapitre des soins de santé n’ont cessé de réclamer le rétablissement des exigences en matière de dotation alors que la situation se détériore.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Des renseignements concernant la réponse du syndicat à la pandémie, ainsi que des ressources pour les membres, sont présentés sur le site https://www.unifor.org/fr/covid-19.

Pour organiser une entrevue en personne ou encore par Skype ou FaceTime, communiquez avec Hamid Osman, représentant aux communications d’Unifor, à l’adresse hamid.osman@unifor.org ou au numéro 647-448-2823 (cellulaire).