Vous êtes ici

Unifor érige une nouvelle ligne de piquetage à Prince George dans le cadre du conflit de travail avec la Co-op

13 fév 2020 - 0:00

Le 13 février 2020

PRINCE GEORGE, CB – Après avoir ciblé Carseland, Winnipeg et Moose Jaw, le combat d'Unifor pour défendre les pensions, attaquées par la Federated Co-operatives Limited (FCL), s'est étendu à des lignes de piquetage secondaires dans une raffinerie de pétrole du nord de la C.-B.

« Tant que les membres d'Unifor seront attaqués, les affaires ne vont pas tourner comme d’habitude pour la FCL. Une entreprise qui réalise des bénéfices de 3 millions de dollars par jour peut facilement se permettre de mettre fin à ce conflit en offrant un contrat équitable aux travailleuses et travailleurs, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Nous menons ce combat dans toutes les régions du Canada où la Co-op est présente. »

La raffinerie de Prince George a fourni aux installations de la Co-op en Colombie-Britannique des quantités accrues d'essence et de carburant diesel pendant le lock-out des membres d'Unifor à la raffinerie Co-op à Regina.

Les porte-parole d'Unifor seront disponibles pour discuter de la nouvelle ligne de piquetage et des enjeux pour les travailleurs canadiens si le PDG de FCL, Scott Banda, obtient gain de cause.

Quoi: Point de presse

Qui: Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d’Unifor; des membres d’Unifor faisant du piquetage en solidarité avec les membres de la section locale 594 en lock-out

Quand: Jeudi 13 février à 11 h 30 HNP

Où: Porte principale de la raffinerie de Prince George, 2542 Prince George Pulpmill Road (directement en face de l'usine de pâte à papier Canfor)

Pour les personnes ne pouvant y assister, l’événement sera diffusé en direct sur la page Facebook d’Unifor. Des séquences audio ou vidéo peuvent être fournies aux médias sans qu'il soit nécessaire d’en mentionner le crédit.

Près de 800 membres hautement qualifiés de la section locale 594 d'Unifor sont toujours en lock-out de la raffinerie Co-op, qui continue à compter sur des briseurs de grève et des cadres non qualifiés pour faire fonctionner la raffinerie.

Pour les demandes des médias ou solliciter une entrevue, contactez le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, au 778-903-6549 ou à ian.boyko@unifor.org