Vous êtes ici

Unifor demande que le marché noir du transport de conteneurs par camion soit examiné

27 aoû 2020 - 0:00

Le 27 août 2020

VANCOUVER—Le manque de contrôle et d'application des règles concernant les transports routiers « hors quai » menace les moyens de subsistance de tous les chauffeurs de camions porte-conteneurs respectueux de la loi au port Metro Vancouver, et des mesures doivent être prises, déclare Unifor.

« En l'absence de contrôle, des entreprises sans scrupules créeront un marché noir, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les marchés illégaux font souffrir les entreprises légitimes, les travailleurs perdent leur emploi et le gouvernement perd rapidement le contrôle. Les camionneurs réclament justice. »

Des camionneurs sans permis déplacent des conteneurs maritimes hors des quais dans le Lower Mainland à des prix fortement réduits et sapent les entreprises avec permis et payant des frais, affirme le syndicat. Unifor demande au gouvernement provincial de donner au Bureau du commissaire aux camions porte-conteneurs davantage d'outils pour surveiller correctement les expéditions hors quai et imposer des amendes.

« Délivrer des permis alors qu'il existe un marché noir florissant n'a aucun sens, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur de la région de l’Ouest d'Unifor. Nous comparons cette situation à un comptage de personnes sur un bateau qui coule avec un grand trou dans la coque. Le problème le plus urgent doit être traité en premier. »

Unifor travaille en étroite collaboration avec le ministre des Transports et le commissaire depuis qu'il a contribué à l'établissement du plan d'action conjoint signé en 2014. Ce plan a été conçu pour saisir et réglementer tous les mouvements de conteneurs à quai et hors quai dans le Lower Mainland, qu'ils soient le fait d'employés ou de propriétaires exploitants.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue en personne ou par Skype/Facetime, veuillez contacter le représentant aux communications d’Unifor, Ian Boyko, à ian.boyko@unifor.org ou au 778-903-6549 (cell).