Vous êtes ici

Unifor condamne le projet de sous-traitance de WestJet

25 juin 2020 - 0:00

Le 25 juin 2020

CALGARY—Unifor est troublé par les plans de WestJet qui vont supprimer plus de 3 000 emplois dans le cadre d'un projet de sous-traitance annoncé en début de semaine. 

« Il est honteux et carrément anti-canadien que WestJet punisse les travailleuses et travailleurs qui ont fait le succès de cette jeune entreprise historique de l'Ouest canadien. C'est du capitalisme à son pire pendant la pandémie, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Je trouve inquiétant que WestJet utilise la pandémie pour justifier son projet de sous-traitance alors que tant de travailleuses et travailleurs qui vont perdre leur emploi étaient en train de signer des cartes de membre d’Unifor. » 

Les plans de WestJet ont été annoncés par sa société mère, Onex Corporation, l'une des plus grandes sociétés de capital-investissement au Canada. Au moment où Onex a acquis WestJet en 2019, Unifor a mis en garde les travailleurs et le public contre sa réputation de prédateur de rachats d'entreprises, avec une longue histoire de réduction des coûts et de restructuration dévastatrice.

« Jusqu'au moment du rachat d'Onex, les employés de WestJet étaient considérés comme des propriétaires, a déclaré Kellie Scanlan, directrice du Service de recrutement d’Unifor. Mais après l'annonce de cette semaine, il est clair que chez WestJet, la direction ne veut pas que les travailleuses et travailleurs aient une voix. »

Unifor a fait ses preuves pour obtenir des clauses de négociation collective qui protègent spécifiquement les travailleuses et travailleurs des compagnies aériennes contre des plans de sous-traitance. Alors qu'Unifor s'efforce de syndiquer les travailleuses et travailleurs de WestJet, le syndicat a été confronté à une campagne agressive menée par la direction pour saper les efforts de signature de cartes. Au cours des dernières semaines, les recruteurs d'Unifor ont constaté une augmentation substantielle du nombre de travailleuses et travailleurs de WestJet qui signent des cartes syndicales.

« Ce projet de sous-traitance chez WestJet montre ce qui se passe lorsque des travailleuses et travailleurs n'ont pas de syndicat pour les protéger, a ajouté M. Dias. Nous continuerons à nous battre pour les travailleuses et travailleurs de première ligne chez WestJet et à les soutenir pendant cette période difficile. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour solliciter une entrevue sur FaceTime ou Skype, contactez la directrice des communications d’Unifor, Natalie Clancy, à Natalie.Clancy@unifor.org ou au 416-707-5794 (cell).