Vous êtes ici

Torstar annule des suppressions d’emplois après une consultation collaborative avec Unifor

Torstar annule des suppressions d’emplois après une consultation collaborative avec Unifor
1 oct 2020 - 0:00

Le 1er octobre 2020

HAMILTON – Torstar a annulé la suppression de 24 emplois au centre d'appels des annonces classées du Hamilton Spectator après une consultation collaborative avec Unifor.

« Nous sommes heureux que notre syndicat ait pu collaborer avec Torstar pour trouver une solution alternative au transfert de ces emplois aux États-Unis afin que des Canadiens puissent conserver leur emploi », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Au début du mois, la société a annoncé que les huit postes à temps plein et les 16 postes à temps partiel seraient transférés à Buffalo, dans l'État de New York, les travailleuses et travailleurs devant perdre leur emploi le 19 octobre 2020. Ces travailleuses et travailleurs sont tous membres de la section locale 87-M d'Unifor.

Après discussion avec le président national d'Unifor, Jerry Dias, les nouveaux propriétaires de Torstar, Jordan Bitove et Paul Rivett, ont décidé d'annuler la délocalisation des emplois initiée par l'ancien propriétaire, préférant investir dans les travailleuses et travailleurs canadiens.

« Lorsque nous avons pris le contrôle de l'entreprise il y a quelques semaines, nous avons clairement indiqué que notre objectif était de la développer et que nos employés étaient un élément clé de cet effort, a déclaré Paul Rivett. Nous restons déterminés à travailler en partenariat avec Unifor et d'autres intervenants pour atteindre cet objectif. »

Torstar possède les quotidiens Hamilton Spectator, Toronto Star, Waterloo Region Record, St. Catharines Standard, Niagara Falls Review, Welland Tribune et Peterborough Examiner, ainsi qu'un grand nombre de journaux communautaires hebdomadaires.

« Ces dernières années, il a été plus difficile pour les jeunes journalistes de percer dans la presse écrite canadienne. L'industrie a été durement touchée financièrement. Les géants étrangers de l'Internet comme Facebook grugent les recettes publicitaires sans contribuer aux emplois ou aux impôts. La situation est maintenant aggravée par la baisse des revenus en raison de la COVID-19, a déclaré M. Dias. Des initiatives telles que la reprise du programme de stages rémunérés du Toronto Star contribueront à élargir la diversité tout en offrant aux jeunes journalistes une expérience précieuse au moment où ils tentent d’obtenir un emploi. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias, contactez la représentante aux communications d’Unifor, Kathleen O’Keefe, à kathleen.okeefe@unifor.org ou au 416-896-3303 (cell).