Vous êtes ici

Rapport du sondage sur le travail à domicile dans le secteur des télécommunications - Automne 2020

INTRODUCTION

En réponse à la crise de la COVID-19, de nombreux employeurs ont imposé des programmes de travail à domicile. Unifor a recueilli des informations auprès de ses membres concernant leurs expériences de travail à domicile, y compris l'impact de ce travail sur leurs performances professionnelles, leur vie personnelle, leur santé mentale et physique, etc.

Unifor a lancé un sondage pancanadien auprès des membres du secteur des télécommunications sur le travail à domicile. Tous les membres ont été invités à participer à ce sondage pour aider à brosser un tableau clair des effets de l'évolution des environnements de travail dans le secteur des télécommunications.

 

FAITS SAILLANTS

Le sondage a été rempli par 1 528 membres qui travaillent actuellement partiellement ou entièrement à domicile.

Le sondage a été particulièrement utile pour comprendre la réalité des membres d'Unifor sur cinq lieux de travail : Bell Canada, Bell Aliant, Bell MTS, Sasktel et Bell Solutions techniques.

Dans l'ensemble, les résultats montrent que les gens aiment travailler à domicile et veulent continuer à le faire, pendant et après la pandémie. Les personnes interrogées ont généralement déclaré avoir trouvé un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée grâce à l'organisation de leur travail à domicile.

En septembre 2020, 6 de nos membres sur 10 qui ont des enfants de moins de 12 ans, avaient leurs enfants à la maison pendant qu'ils travaillaient. Il s'agit d'une donnée importante qui sera réexaminée dans le sondage de suivi, afin de voir si cette situation a changé avec la normalisation de l'année scolaire.

En moyenne, 9 travailleuses et travailleurs sur 10 étaient satisfaits ou très satisfaits de leurs conditions de travail à domicile.

En ce qui concerne les difficultés rencontrées par les membres travaillant à domicile, la communication limitée avec les collègues et les impacts sur la santé mentale ont été les problèmes les plus identifiés au niveau national.

En outre, les membres ont signalé quelques problèmes mineurs liés à des dépenses supplémentaires liées au travail qu'ils n'auraient pas engagées en travaillant au bureau. Le problème le plus notable étant le coût de la mise à niveau/installation de leur connexion Internet.

 

PROCHAINES ÉTAPES

Pour l'avenir, il est important de réfléchir collectivement aux conditions de travail que nous avons à la maison. Ces expériences seront étudiées de plus près afin qu'Unifor et ses sections locales des télécommunications puissent s'assurer que les droits des membres sont protégés et que leurs conditions de travail s'améliorent, puisqu'ils continuent à travailler chez eux.

Le sondage de suivi du printemps 2021 donnera un autre aperçu précieux des expériences de nos membres, mais illustrera également la manière dont ces expériences ont évolué au cours de la pandémie.