Vous êtes ici

Partenariat transpacifique

Échanger le PTP: Imaginons un avenir axé sur le commerce équitable

Unifor fait du lobbying auprès des députés à Ottawa alors que la date limite des consultations a été prolongée

Unifor a transmis son message sur le commerce équitable à Ottawa au début de novembre en rencontrant plus de 50 députés, y compris les membres du caucus du NPD. Nous avons exhorté les politiciens des principaux partis à voter contre la ratification du PTP et à bâtir un avenir axé sur le commerce équitable, alors que la prolongation de la date limite des consultations publiques était annoncée en même temps.

La semaine a commencé avec l’annonce par le Comité permanent de la Chambre des communes sur le commerce international que des mémoires sur l’accord peuvent être maintenant déposés jusqu’au 27 janvier 2017. La date limite était d’abord fixée au 31 octobre. C’est la troisième fois que la période de consultations est prolongée. D’autres consultations publiques comme celles qui ont leu lieu cet été et cet automne seront organisées. Seuls des mémoires écrits envoyés par courriel à ciit-tpp-ptp@parl.gc.ca seront acceptés.

Le travail pendant la semaine de lobbying a commencé tôt, alors que les politiciens et le personnel parlementaire se sont réveillés le premier jour en entendant des annonces à la radio et d’autres publiées dans les  journaux les informant qu’Unifor était en ville. Des rencontres se sont déroulées toute la semaine. Les militantes et militants ont pu faire le point aussi pour comparer les notes et planifier les prochaines activités.

Peu après, Donald Trump a été élu président des États-Unis. Trump a promis pendant sa campagne de retirer les États-Unis de l'accord du PTP, un geste qui mettrait fin à l'accord. Toutefois, Trump a aussi promis une approche privilégiant l’Amérique dans les accords commerciaux. Nous allons suivre de près comment tout ça se manifeste. La détermination d’Unifor de bâtir un avenir axé sur le commerce équitable n’a pas changé depuis l’élection de Trump, elle est d’ailleurs plus importante que jamais.

Ces discussions sur le commerce sont importantes. Le PTP, comme plusieurs accords commerciaux, aurait des répercussions profondes dans la vie de tous les Canadiens. En fait, plusieurs des pires éléments du PTP se trouvent dans d’autres accords commerciaux aussi, y compris dans l’Accord économique et commercial global (AECG) avec l’Union européenne. Peu importe l’avenir du PTP, Unifor va continuer de se battre sur tous les fronts pour un avenir axé sur le commerce équitable.

Le coup d'envoi a été donné le 16 septembre avec le concert « Rock Against the TPP » à Toronto, suivi le lendemain d’un séminaire d'information et de l'initiative d'affichage dans la circonscription de la ministre fédérale du Commerce, Chrystia Freeland. Pour lire les détails complets des événements de la fin de semaine, cliquez ici.

Moins de deux semaines plus tard, les membres d’Unifor sont descendus en grand nombre dans la rue au moment des consultations sur le PTP à Halifax. Alors qu’ils manifestaient avec d’autres opposants à l’extérieur, la directrice de la région de l'Atlantique d'Unifor, Lana Payne, a affirmé au Comité permanent sur le commerce international du gouvernement canadien que le PTP aurait des répercussions négatives dans la région. Pour consulter le rapport complet des événements à Halifax, cliquez ici.

Le Partenariat transpacifique a été qualifié de « pire accord commercial de tous les temps » par Joseph Stiglitz, prix Nobel en économie. C’est toute une déclaration, étant donné que d’autres piètres accords commerciaux ont déjà été négociés, notamment avec la Corée et l’Union européenne.

Le concert « Rock Against the TPP », suivi du séminaire et de l’initiative d’affichage le lendemain, a contribué à sensibiliser la population aux répercussions de l’accord et les a outillés pour exprimer au gouvernement fédéral que les accords commerciaux doivent profiter à tous les Canadiennes et Canadiens, pas seulement à l’élite du milieu des affaires. Ce qui commence par le refus de ratifier le Partenariat transpacifique.

Alors que les audiences se poursuivent dans la région de l’Atlantique et que des consultations ont lieu jusqu’au 31 octobre, cette période s’annonce occupée.

Le PTP est un nouvel accord de « libre-échange » proposé et impliquant 12 pays membres : l’Australie, le Brunei Darussalam, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, le Singapour, les États-Unis et le Vietnam. Comme il s’est engagé dans les négociations du PTP alors qu’elles achevaient, le Canada était dans une position de faiblesse et avait peu d’influence sur les principales caractéristiques de l’accord.

Le PTP est davantage un accord sur les droits des sociétés qu’un accord commercial, car il restreint la capacité des gouvernements élus démocratiquement de réglementer l’industrie ou d’adopter des lois qui pourraient compromettre les profits d’entreprises étrangères, même si ces lois servent les intérêts supérieurs de leurs citoyennes et citoyens.

Unifor a joué un rôle déterminant en attirant l’attention sur les préoccupations que suscitait le PTP pendant la campagne électorale fédérale de 2015 et en définissant le débat sur ce dernier. Depuis, nous avons approfondi nos efforts et notre analyse de l’accord, et nous avons encore des préoccupations majeures à l’égard du PTP.

Alors que le comité fédéral qui se penche sur le PTP sillonne le pays, Unifor organise des rassemblements, témoigne devant le comité et s’exprime au nom de ceux qui n’ont pas la chance de venir témoigner. Pour voir la présentation que Dino Chiodo, président de la section locale 444 d’Unifor, a faite lors des audiences sur le PTP tenues à Windsor, cliquez ici.

Un exposé de position adopté par le Conseil canadien d’Unifor en 2014 décrit ce qu’est un vrai accord commercial équitable en énonçant les 12 principes fondamentaux qui guident l’évaluation de n’importe quel accord commercial. Vous trouverez un sommaire de ces principes ici.

Unifor prépare des rapports sectoriels sur les effets du PTP sur de nombreux pans de l’économie canadienne. Visitez régulièrement cette page pour prendre connaissance des nouveaux rapports.

RAPPORTS SECTORIELS :

Unifor fait partie d’un vaste mouvement de groupes également préoccupés par le PTP. Découvrez-les :

POUR OBTENIR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS SUR LE PTP