Unifor exhorte le nouveau gouvernement de la Nouvelle-Écosse à améliorer la vie des travailleuses et travailleurs

Partager
Main Image
Image
Jennifer Benoit and Shauan Wilcox wearing matching UniforVotes.ca t-shirts.

Le 17 août 2021

HALIFAX —Le premier ministre conservateur nouvellement élu Tim Houston doit agir pour améliorer la vie des travailleuses et travailleurs de la santé et de tous les travailleurs et travailleuses de la Nouvelle-Écosse après la pandémie et prendre des décisions fondées sur des données scientifiques pour rouvrir en toute sécurité l'usine Northern Pulp dans sa circonscription, affirme Unifor.

« Les Néo-Écossais ont élu le nouveau gouvernement progressiste-conservateur pour régler les problèmes existants qui ont été aggravés pendant la pandémie, notamment le sous-financement et le manque de personnel dans les secteurs des soins de santé et des soins de longue durée, ainsi que l'absence de jours de congé de maladie payés pour les travailleuses et travailleurs, a déclaré Linda MacNeil, directrice de la région de l’Atlantique d'Unifor. Les problèmes systémiques qui ont causé tant de souffrance dans les soins de longue durée et qui ont mis à rude épreuve notre système de soins de santé et nos fournisseurs existent encore. Le nouveau gouvernement a gagné cette élection en promettant d’améliorer les soins de santé et cela ne peut se faire que par un dialogue ouvert avec les travailleuses et travailleurs et les syndicats pour trouver des solutions. »

Le syndicat cherche à obtenir un soutien pour les industries clés, notamment la foresterie, afin de conserver les emplois bien rémunérés dont nous avons tant besoin.

« Tim Houston s'est distancié à plusieurs reprises des conservateurs fédéraux pendant sa campagne et j'ai hâte de travailler avec lui, ainsi qu’avec Paper Excellence Canada, la communauté locale et les groupes autochtones locaux pour la réouverture responsable d'une usine kraft propre et durable de Northern Pulp dans sa circonscription », a déclaré Linda MacNeil. 

Unifor demande également au nouveau gouvernement de tenir ses promesses de rendre la vie plus abordable et équitable pour tous en fournissant des soutiens supplémentaires aux Néo-Écossais à faible revenu, en améliorant l'accès à des logements abordables et en mettant en œuvre le nouveau système universel de services de garde d'enfants le plus rapidement possible.

Les normes du travail provinciales désuètes doivent également être mises à jour afin de rétablir les dispositions d'arbitrage d’une première convention collective et d'adopter une loi anti-briseurs de grève pour interdire l'embauche de travailleuses et travailleurs de remplacement pendant une grève ou un lock-out et interdire le travail de l'unité de négociation jusqu'à ce que le conflit de travail soit terminé.

« Les travailleuses et travailleurs souffraient déjà avant les répercussions économiques de la pandémie, a déclaré Linda MacNeil. Le nouveau gouvernement a maintenant l'occasion de lutter pour l'emploi et de trouver des solutions pour rebâtir en mieux. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue par téléphone, FaceTime, Zoom, Skype ou en personne à Halifax, veuillez contacter la directrice des communications d'Unifor, Natalie Clancy, à  @email ou au 416-707-5794 (cell).