Unifor demande aux libéraux et aux néo-démocrates de travailler ensemble pour le bien des travailleuses et travailleurs

Main Image
Image
personnes portant des t-shirts de votes d'Unifor
Partager

 OTTAWA – Unifor demande aux chefs libéraux et néo-démocrates de travailler ensemble pour mettre en œuvre des changements progressistes au profit des travailleuses et travailleurs.

« Lors de cette élection, les Canadiennes et Canadiens n'ont pas endossé un parti en particulier, mais ont plutôt choisi que les députés continuent de travailler ensemble dans un parlement minoritaire, a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias. Je demande à Justin Trudeau et à Jagmeet Singh de couper court à la politique et de s'entendre sur des priorités mutuelles afin que le gouvernement puisse agir rapidement pour renforcer notre économie et les services dont dépendent les Canadiennes et Canadiens. »

Dans deslettres adressées aux deux chefs M. Dias a demandé une réunion conjointe avec le Premier ministre Justin Trudeau et le chef du NPD Jagmeet Singh pour discuter des besoins des travailleuses et travailleurs.

« Avec la campagne électorale derrière nous, il est temps de se concentrer sur la voie vers une relance juste et équitable après la pandémie, a écrit M. Dias. C'est l'occasion de mettre en œuvre des politiques progressistes sur les services de garde d'enfants, les soins de longue durée, l'assurance-médicaments, la réconciliation, le changement climatique, l'amélioration de l'assurance-emploi, ainsi que la protection et l'expansion des bons emplois. C'est maintenant qu'il faut agir. »  

Tout au long de l'élection fédérale, le syndicat s'est engagé auprès des membres sursept priorités clés:

  • La sécurité du revenu et l’abordabilité
  • De bons emplois syndiqués
  • La réconciliation et la justice raciale
  • Le commerce équitable et la solidarité internationale
  • Le changement climatique et la protection des emplois
  • La reprise économique
  • travail de soin

« Les électeurs n'ont pas voulu de cette élection et ils ne veulent certainement pas que la menace des montagnes russes d'une élection entrave le progrès et ralentisse la reprise. Les libéraux et les néo-démocrates ont la capacité d'assurer la stabilité pendant au moins trois ans tout en apportant les changements nécessaires pour aider les travailleuses et travailleurs », a ajouté M. Dias.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada et représente 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à créer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour les demandes des médias ou solliciter une entrevue sur Skype, Zoom ou Facetime, veuillez contacter la représentante aux communications d’Unifor, Kathleen O’Keefe :

Media Contact

Kathleen O'Keefe

Représentante aux communications
Email