Unifor accueille favorablement la certification obligatoire de métiers en Colombie-Britannique

Partager
Main Image
Image
Worker in coveralls in a truck shop

VANCOUVER—Les travailleurs des métiers spécialisés ont reçu un coup de pouce du gouvernement Horgan aujourd'hui avec l’annonce que la province réintroduira la certification obligatoire pour dix métiers, déclare Unifor.

« La certification obligatoire des métiers spécialisés contribuera à rendre les chantiers plus sécuritaires et les métiers plus attrayants pour les jeunes, a déclaré Gavin McGarrigle, directeur régional de l'Ouest d'Unifor. Nous avons hâte de travailler avec le gouvernement pour que d'autres métiers soient ajoutés à cette liste initiale de dix. »

Le gouvernement néo-démocrate de la Colombie-Britannique  a déclaré aujourd'hui qu'il se joindra à d'autres provinces pour reconnaître officiellement les titres de compétence de dix domaines de métiers afin d'aider les travailleuses et travailleurs à recevoir une rémunération correspondant à leurs compétences et d'élever le niveau de compétence global de la main-d'œuvre des métiers de la Colombie-Britannique.

« Un système transparent de certification des métiers mettra un terme à la dégradation du travail des métiers en Colombie-Britannique, a déclaré Leanne Marsh, présidente du Conseil de la Colombie-Britannique d'Unifor et membre des métiers spécialisés de la section locale 2200 d'Unifor à l’emploi de la compagnie Coast Mountain Bus. La certification obligatoire des métiers fera augmenter les salaires et rendra les chantiers plus sécuritaires. »

Les membres d'Unifor font pression pour la certification obligatoire des métiers depuis des années, et ont récemment tenu des réunions avec le caucus du gouvernement en mars 2021.

« Ce changement est le résultat d'un travail acharné de la part des gens de métier, a déclaré Danny Casquilho, mécanicien d'instruments industriels à la fonderie Rio Tinto de Kitimat et membre de la section locale 2301. La Colombie-Britannique a été une exception pendant de nombreuses années, et c'est une excellente nouvelle que l'héritage dangereux de Gordon Campbell quant aux métiers soit enfin terminé. Les travailleuses et travailleurs peuvent retrouver la place qui leur revient à la table des décisions. »

Selon Unifor, le remaniement du système de formation et de réglementation des métiers effectué par le gouvernement libéral de la Colombie-Britannique en 2003 a nui aux travailleuses et travailleurs. Le soi-disant « modèle de la C.-B. » se caractérisait par un plus grand contrôle de la part des employeurs et une réduction de la portée de la formation pour les travailleuses et travailleurs. Les « sous-métiers » créés dans ce système ont réduit à la fois la mobilité et la rémunération moyenne de la plupart des nouveaux travailleurs de métiers spécialisés. Les certifications du programme Sceau rouge en Colombie-Britannique ont chuté de 20 % depuis 2001.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et travailleuses et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressifs pour un meilleur avenir.

Pour les demandes de renseignements des médias ou pour organiser des entrevues par Facetime, Zoom ou Skype, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant des communications d'Unifor, à @email ou au 778-903-6549 (cellulaire).