Syndicat des journalistes palestiniens

Main Image
Image
Unifor logo
Partager

Nasser Abu Baker

Président du Syndicat des journalistes palestiniens

Objet : Lettre de soutien et de solidarité

Monsieur Abu Baker,

 

Unifor, le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, tient à exprimer ses plus sincères condoléances et sa tristesse face aux pertes de vies humaines à Gaza.

 

Nous sommes solidaires du Syndicat des journalistes palestiniens et condamnons les nombreuses victimes civiles.

 

Nous sommes particulièrement préoccupés par le nombre alarmant de journalistes qui ont été harcelés, menacés, ciblés et tués.

En tant que syndicalistes, nous croyons que tous les journalistes ainsi que les travailleurs et travailleuses des médias ont le droit de travailler à l’abri des attaques et des menaces. Nous constatons également que l’assassinat délibéré de civils, y compris de journalistes, constitue une violation du droit international humanitaire.

 

Nous avons toujours affirmé clairement que la liberté de presse est essentielle au maintien de la démocratie et qu’elle est particulièrement cruciale en période de conflit.

 

Unifor demande également un cessez-le-feu et l’arrêt immédiat des bombardements aveugles qui ont coûté la vie à au moins 11 000 personnes, dont quelque 5 500 enfants et 67 journalistes et travailleuses et travailleurs des médias.

 

Unifor versera un don de 10 000 $ au fonds de sécurité de l’Organisation internationale des journalistes afin d’aider les travailleuses et travailleurs des médias et les journalistes de Gaza, qui essayent simplement de faire leur travail au milieu d’une crise qui se dégrade.

 

Sachez que le monde entier vous regarde. Vous n’êtes pas seuls. Nous sommes à vos côtés.

 

En toute solidarité,


Lana Payne
Présidente nationale d’Unifor