Plus de 200 travailleuses et travailleurs de la santé se rassemblent devant une résidence pour personnes âgées à Walkerton

Partager
Main Image
Image

Les membres de la section locale 2458 d’Unifor qui travaillent à Brucelea Haven, un foyer pour personnes âgées à Walkerton, ont protesté aujourd'hui en réaction aux pratiques injustes en matière d'horaires et au manque de respect général de l'employeur.

« Le rassemblement d'aujourd'hui est un signal d'alarme pour l'employeur, a déclaré Tullio DiPointi, président de la section locale 2468 d’Unifor. Nous ne laisserons plus la direction manquer de respect et maltraiter nos membres. »

Les travailleuses et travailleurs, qui comprennent les préposés aux services de soutien à la personne, les infirmières auxiliaires autorisées et le personnel de soutien, ont été frustrés par un système d'établissement des horaires qui n'a pas été mis en œuvre et qui ne respecte pas les conditions de leur convention collective. Ils font souvent des heures supplémentaires et manquent de personnel, en particulier dans la classification des PSP, ce qui a un impact direct sur les soins aux résidents.

« Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée exige que les résidents reçoivent deux bains par semaine. Mais en raison du faible niveau des effectifs, cette norme minimale n'est pas toujours respectée. Ce n'est pas une façon de traiter les membres les plus vulnérables de notre société. »

L'employeur a accepté de faire appel à une tierce partie pour effectuer une évaluation culturelle du milieu de travail afin d'examiner les valeurs, la collaboration, le niveau d’inclusion, la clarté des objectifs et des rétributions ainsi que la transparence du leadership dans les foyers du comté. L'évaluation culturelle servira de fondement d'un plan d'action pour l'amélioration des normes culturelles du personnel et de la direction du foyer.

Le syndicat accueille favorablement cette évaluation et collaborera avec l'employeur pour s'assurer que les recommandations formulées sont entièrement mises en œuvre.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.caretakestime.ca