Les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée de Sarnia font appel au soutien de la communauté

Main Image
Image
Grand groupe de travailleuses et travailleurs des soins de longue durée debout tenant des pancartes et des drapeaux
Partager

Les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée du foyer de soins Trillium Villa, à Sarnia, se sont rassemblés et ont fait appel au soutien de leur communauté mercredi dans le cadre des actions qui s'intensifient dans le sud-ouest de l'Ontario après l'échec des négociations avec les employeurs.

 

« Nous sommes ici, alors qu'un nouveau variant circule et que les restrictions reviennent dans les foyers de soins de longue durée juste avant les vacances, modifiant de nombreuses façons dont les résidents pouvaient interagir avec leurs familles », a déclaré à la foule Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d'Unifor.

« Encore une fois, ce sont les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée qui réconforteront les résidents et seront leur deuxième famille, qui s'assiéront avec eux et leur offriront amitié et attention pendant les vacances. Et pourtant, votre employeur continue de demander des concessions à la table de négociation. C'est honteux. »

Naureen Rizvi affirme que les employeurs doivent répondre au besoin urgent et très documenté d'une augmentation des salaires et d'une amélioration des conditions de travail dans les soins de longue durée en Ontario. Elle a demandé à tous les membres du syndicat de montrer leur soutien à ces soignantes et soignants alors qu'ils « luttent pour le respect, des mesures de protection et un salaire équitable qu'ils méritent ».
 

Image
Naureen Rizvi Stans with a member holding a picket sign and Unifor flag

 

Cette action en milieu de travail est la première de plusieurs actions prévues, dont celle du 12 janvier 2022 à 14 h au foyer Meadow Park Nursing Home à London

Des dizaines de membres de plusieurs sections locales de l'Ontario se sont rassemblés à côté d'un grand panneau en bois devant le foyer de soins Trillium Villa, sur lequel on peut lire « Maison des héroïnes et héros de la COVID ».

« Je regarde cet énorme panneau, qui montre qu'ils savent le travail héroïque que vous faites dans cet établissement, mais ils refusent de vous traiter comme des héros. Ils ne vous montrent pas le respect ou ne vous offrent pas un salaire suffisant pour que vous puissiez prendre soin de vous et de vos familles », a déclaré Naureen Rizvi.  

Le syndicat se bat depuis longtemps pour améliorer les salaires et les conditions de travail des travailleuses et travailleurs du secteur des soins de longue durée. Sous la pression de la pandémie, le secteur a subi certains des pires impacts en raison des problèmes existants de recrutement et de rétention du personnel.

« Nous tirons la sonnette d'alarme depuis si longtemps et nous avons l'impression de ne pas être entendus, surtout après ces deux dernières années de pandémie, ce qui est très blessant pour tous les travailleurs et travailleuses du secteur des soins de longue durée, a déclaré Lisa Tucker, présidente de la section locale 302 d'Unifor, qui représente les travailleuses et travailleurs du foyer de soins Trillium Villa. Nous avons besoin d'une augmentation du personnel et d'une rémunération équitable maintenant. »

 

Dans son rapport final, la Commission ontarienne d’enquête sur la COVID-19 dans les soins de longue durée a documenté en détail les conditions de travail horribles et traumatisantes du système de soins de longue durée de l'Ontario. La Commission a également présenté au gouvernement de l'Ontario des recommandations visant à remédier aux pénuries de personnel, à alléger les charges de travail insoutenables et à réduire le taux de roulement élevé dans le système, en particulier dans les foyers privés, en augmentant les salaires et les avantages sociaux. Cependant, le projet de loi 37, Loi de 2021 visant à offrir davantage de soins, à protéger les personnes âgées et à ouvrir plus de lits, n'inclut pas les mesures recommandées par le rapport pour améliorer les conditions de travail et la rémunération.

Image
Image
Sign reads thank  you COVID heros
Image
Image
Women holding signs and Unifor flags on a picket line

« C'est une honte que nous appelions publiquement ces gens des héroïnes et des héros, mais après tout ce qu'ils ont vécu avec la COVID-19, le fait que nous devions encore organiser un rassemblement et nous battre pour un salaire équitable est une honte pour notre province, a déclaré Tullio Diponti, président de la section locale 2458. Cette lutte se poursuivra jusqu'à ce que les travailleuses et travailleurs des soins de longue durée soient respectés, correctement équipés et soutenus dans l'accomplissement de leur travail. »